Assurance ski – comment ça marche ?

Assurance ski

Vitesse, chute, collision, casse de matériel… La pratique du ski n’est pas sans risque. Avant de vous élancer sur les pistes enneigées, APRIL International vous aide à faire le point sur les assurances indispensables pour slalomer dans la poudreuse en toute sérénité.

 

L’assurance ski… À quoi ça sert ?

Les sports d’hiver ne sont pas avares en anecdotes croustillantes. De la chute rigolote au moniteur tyrannique, en passant par le coup de télésiège sur la figure : tout y passe. Le mythique film Les Bronzés font du ski résume d’ailleurs à merveille les meilleurs comme les pires souvenirs des séjours au ski.

En cas de chute ou d’accident en montagne

Si la montagne est belle, elle peut aussi être dangereuse. Sur 7 millions de Français adeptes des sports d’hiver, 150 000 se blessent chaque année sur les pentes enneigées.

Une chute malheureuse du télésiège ? Une jambe cassée au milieu de la poudreuse ? Une fracture sur les sommets ? Vous n’êtes pas seul..., à condition d’avoir souscrit, au préalable, une assurance ski !

Les avantages de l’assurance ski

En plus d’une prise en charge rapide et efficace en montagne, l’assurance ski vous accompagne aussi au moment de régler la facture qui, à cette altitude, atteint souvent des sommets.

Le montant d’une évacuation en hélicoptère peut ainsi monter jusqu’à 3 000 € : l’utilité de souscrire une assurance ski qui, elle, n’excède pas quelques euros par jour est alors vite démontrée.

Les garanties de l’assurance ski

Les frais de secours, de recherche et de sauvetage comptent parmi les garanties non négligeables offertes par votre assurance ski.

Le rapatriement vers une structure de soins et les frais médicaux (plâtre, hospitalisation, séances de rééducation, etc.) entrent également, selon les contrats, dans les packages des assurances.

Généralement, l’assurance ski couvre aussi votre responsabilité civile en cas de dommage causé à un tiers. Certains contrats indemnisent également les cas de bris ou de vol de matériel sportif personnel ou loué.

Enfin, les contrats les plus étendus vont jusqu’à rembourser les frais d’hôtels et de forfaits de remontées mécaniques non utilisés, si vous avez dû interrompre votre séjour suite à un accident.

L’assurance ski... Comment ça marche ?

En cas de sinistre, vous devez contacter le service d’assistance de votre compagnie d’assurance dont le numéro est indiqué sur votre contrat d’assuré. Votre chargé d’assurance déclenche alors une procédure et supervise activement votre dossier.

Astuce APRIL International :

Pensez à télécharger l'application mobile APRIL International Voyage pour avoir les informations de votre contrat d'assurance en permanence avec vous, durant toute la durée de votre séjour au ski. Cette application disponible sur téléphones Androïd et Apple facilitera les recherches de contacts et de références de dossier, en cas de pépin.

Choisir son assurance ski

Comme souvent en matière d’assurances, les contrats d’assurances ski ne se valent pas et méritent une lecture comparative des plus attentives.

Les questions à se poser

Au moment de choisir votre assurance ski, analysez les points emblématiques en vous plongeant dans les clauses.

Multipliez les questions : à combien s’élève le plafond de la garantie du contrat ? L’assurance ski est-elle valable pour une personne ou pour le foyer fiscal ? Quelles sont les clauses d’exclusion de la garantie ? Êtes-vous couvert sur le hors-piste ? L’assurance liée à votre carte bancaire vous couvre-t-elle contre les risques encourus sur les pistes ? Et si oui, selon quel barème ?

Les contrats limités d’assurances ski

La vigilance doit être de mise concernant les assurances ski incluses dans les cartes bancaires (MasterCard, Visa, etc.). Ces formules sont souvent limitées et incomplètes.

Même chose concernant les assurances ski proposées par les hôtesses des remontées mécaniques, lors de l’achat de votre forfait : des offres qui ne concernent souvent que le périmètre garanti par le service de la remontée mécanique.

Les contrats étendus d’assurances ski

Une bonne assurance ski est souvent liée à des contrats spécifiques qui vous permettent de bénéficier d’une couverture étendue et complète. Ces derniers comprennent les frais de recherche et de secours en montagne, l’assistance rapatriement, le transport et les frais médicaux, le bris de matériel...

Vous avez trouvé l’assurance ski qui vous convient ? Il est temps de chausser vos spatules pour une descente (et une remontée) 100 % sérénité des pistes enneigées !

 

Focus APRIL : L’assurance pour vos séjours aux sommets

L’assurance Multisport Assur proposée par APRIL International prend en charge les frais liés à l’interruption de votre séjour. Cela comprend les cours de ski, les forfaits de remontées mécaniques non utilisés, mais aussi une multitude de garanties supplémentaires allant de l’annulation de voyage aux frais funéraires.

L'assurance Sports d'Hiver d'APRIL International vous offre quant à elle une couverture plus complète (dont la couverture du vol de votre matériel) et des plafonds de remboursement souvent signicativement plus élevés.

N'hésitez pas à comparer ces deux offres d'assurance en consultants leurs notices résumant les garanties proposées et se trouvant dans les documents utiles de la page de chacun de ces produits.

Pour en savoir plus, sollicitez en ligne, un devis gratuit en ligne et sans engagement.

Date de publication : 5 nov 2015

Autres articles sur le sujet

Quels moyens de paiement pour vos voyageurs d’affaires ?
Infographie : Tripndrive, le service d'autopartage entre voyageurs
Nos conseils pour bien organiser un voyage en groupe
À quoi sert l’attestation d’assurance voyage ?
Comparateur d’assurance voyage : les critères à passer au peigne fin
Le guide du voyageur fréquent
Voyager léger : les astuces pour désencombrer sa valise
Faire des économies en voyage grâce à l'économie collaborative
Que faire en cas de perte ou de vol de papiers à l’étranger ?
Femmes enceintes : 3 conseils essentiels pour voyager sereines
Assurances, hôtels, vols… Le point sur les besoins des grands voyageurs
Faut-il s’assurer pour voyager au sein de l’UE
Infographie : les indispensables du contrat d’assurance voyage
Voyager en groupe, les bonnes pratiques
Lexique de l’assurance voyage
Guide pratique de l’assurance rapatriement
Prendre une assurance voyage quand on choisit un séjour en All inclusive
5 conseils à retenir en cas de perte de bagages
Voyage au féminin : ce qu’il faut savoir pour voyager seule sereinement
L’assurance voyage pour conduire à l’étranger
Voyage et carte bancaire, une assurance limitée
Les attestations d’assurance obligatoires pour obtenir un visa
Comment obtenir un passeport rapidement ?
À quel moment acheter son assurance voyage ?
Protéger ses documents importants pendant le voyage
5 conseils pour réaliser de belles photos de voyage
Qu’est-ce que l’ESTA ?
Infographie : situations recours à l’assurance voyage
Comment trouver à l’étranger les bons médicaments pour un traitement prescrit en France ?
Quelle est la taille maximale d'un bagage en cabine ?
Comment organiser un voyage en groupe ?
3 choses à savoir avant de vous envoler vers les États-Unis
3 astuces pour financer un long voyage
5 réseaux sociaux de voyageurs à connaître absolument
Laisser un pourboire à l’étranger sans se tromper
4 astuces pour accéder à internet en voyage
Trois points à ne pas négliger pour partir au ski au meilleur prix
L’assurance annulation voyage : mode d’emploi
Partir seul en vacances : quelles sont les précautions à prendre ?
Change de monnaie : comment changer son argent avant de partir à l'étranger ?
Peut-on faire de bonnes affaires dans les duty free ?
La liste des affaires à emporter pour partir en vacances
Voyager entre amis, mode d’emploi
L’assurance pour le tourisme spatial
Pèlerinage à la Mecque : le voyage d’une vie pour les musulmans
Taxes d’aéroport : comment ça fonctionne ?
Réserver un voyage : en agence de voyage ou via internet ?
Voyager avec son mobile