Conseil Santé : comment éviter les intoxications alimentaires ?

Bien préparer son voyage passe également par la recherche d'informations relatives aux maladies selon le lieu de séjour. Parmi les plus courantes, l’intoxication alimentaire touche chaque année un nombre important de voyageurs, notamment la gastro-entérite, communément appelée "tourista". La prévention est donc essentielle pour passer des vacances en toute sérénité.

Jus d’orange, boissons locales, plats typiques... les tentations sont nombreuses une fois sur le lieu de son voyage. Pourtant, le risque d’intoxication alimentaire est bel et bien présent dans certaines régions du globe.

Afin d’éviter des désagréments de santé, quelques conseils de base s’imposent, en particulier en ce qui concerne l’hygiène. Se laver les mains est une étape importante, mais l’hygiène des aliments est tout aussi essentielle. Ainsi, il convient de bien nettoyer les aliments avant de les consommer, de privilégier des boissons dans des récipients fermés et d’éviter des aliments à risques tels que le lait, la mayonnaise, la viande crue ou cuite depuis trop de temps, les crustacés, coquillages... Autant d’aliments qui facilitent le transport des bactéries et donc le risque d’intoxication.

A savoir : Attention aux glaçons dans les cocktails !

Un exemple type : la tourista

Infection intestinale assez bénigne, la tourista reste l’une des maladies les plus répandues dans les pays chauds. Sous la forme de crampes, nausées, diarrhées ou vomissements, la tourista peut malheureusement rendre les vacances compliquées.

En cas d'infection, il faut compter 3 à 7 jours pour la guérison. L’hydratation est primordiale et les soins à apporter sont similaires à ceux d’une diarrhée. Si les symptômes persistent, il est préférable de consulter un médecin.

Quelques conseils essentiels avant de partir :

  • Consulter votre médecin et votre pharmacien qui vous donneront des conseils adéquats avant le départ.
  • Préparer soigneusement une trousse médicale.
  • Souscrire une assurance voyage multirisque proposant une assistance et l’avance des frais médicaux.

Une fois sur place :

  • Éviter les aliments crus ou les produits à base de lait ou d’œuf. Privilégier les aliments cuits.
  • Les crustacés et les fruits de mer sont aussi des risques potentiels. Il convient de les consommer dans des lieux de confiance (hôtels...)
  • Se laver régulièrement les mains.
Date de publication : 10 sep 2012

Autres articles sur le sujet

Voyager dans un pays exposé au risque de paludisme
Fièvre jaune et Certificat international de vaccination
Les vaccins pour les voyages
Voyager avec son animal de compagnie
Longs voyages et décalage horaire
Les bons réflexes avant le départ : les précautions médicales
Partir en voyage lorsqu’on est enceinte
Santé et voyage : un voyageur informé en vaut deux !