Devenir assistant de langue à l’étranger

Assistant de langue à l’étranger

On dit le français, pas la français ! Corriger Stefan, collégien allemand, sans perdre patience, se retrouver seul sur l’estrade face à une classe de jeunes espagnols : ce défi ne vous effraie pas ? Pour acquérir à l’international une véritable expérience professionnelle, devenez assistant de langue à l’étranger ! Le programme d’échange des assistants de langue vivante du Centre International d’Études Pédagogiques (CIEP) permet aux étudiants français d’enseigner la langue de Molière dans l’un des vingt pays participants. Si vous avez entre 20 et 35 ans et êtes à la recherche d’un job étudiant à l’étranger à la fois valorisant et enrichissant, postulez pour partir en tant qu’assistant de langue.

Focus sur le poste d’assistant de français à l’étranger

Être assistant de langue à l’étranger c’est à la fois transmettre sa connaissance de sa langue et culture d’origine et consolider son apprentissage d’une langue étrangère.

Des missions diverses

Vous n’êtes pas le professeur habituel, vous êtes jeune, vous venez d’ailleurs : vous ne devriez pas rencontrer d’énormes difficultés pour établir un rapport de proximité avec les élèves. Le rôle de l’assistant de langue consiste notamment à encourager l’expression orale. L’enseignement du français s’effectue de manière moins académique au profit d’une méthode plus ludique et interactive. Laissez les cours de grammaire au professeur ! À vous de faire découvrir les spécificités de la culture française aux élèves, de susciter des débats qui permettront aux langues de se délier, de partager des moyens mnémotechniques pour éviter certaines confusions entre les homonymes… Enthousiasme et créativité sont les clés de votre réussite.

Des conditions de travail variables

Selon sa destination, l’assistant de langue à l’étranger n’est pas toujours logé à la même enseigne. En moyenne, l’assistant travaille entre 12 et 14 heures par semaine. La durée totale du séjour varie entre 7 et 11 mois et les périodes de congés dépendent du calendrier scolaire du pays et/ou de la région d’accueil. Quant à la rémunération mensuelle, elle se situe le plus souvent entre 800 et 900 euros net. Renseignez-vous au préalable sur les conditions de rémunération habituellement constatées dans le pays d’accueil : des écarts importants entre les pays existent. Un assistant en Autriche recevra un salaire mensuel de 1 098 euros net pour 13 heures de travail hebdomadaire tandis qu’au Pérou, il passera 24 heures chaque semaine avec les élèves pour empocher à la fin du mois environ 560 euros net…

Il est paradoxalement difficile d’effectuer un job étudiant à l’étranger sans disposer au préalable d’un budget minimal. En matière d’assurance santé, l’assistant de langues ne dispose pas, d’un pays à un autre, de la même couverture. Une assurance étudiant à l’étranger est soit, obligatoire (si vous partez à Taïwan par exemple), soit vivement conseillée. Parmi les autres dépenses importantes restant généralement à la charge de l’étudiant, on peut citer les frais de voyage et d’hébergement sur place. Seuls les États-Unis fournissent logement et repas aux assistants de langues. En revanche, plusieurs pays prennent en charge le coût du visa.

Où partir en tant qu’assistant de langue ?

Vingt destinations sont accessibles aux étudiants français qui souhaitent partir dans le cadre du programme d’échange des assistants de langue vivante.

  • Vous voulez perfectionner votre allemand ? Optez pour l’Allemagne, l’Autriche ou la Suisse alémanique.
  • C’est dans la langue de Shakespeare que vous souhaitez devenir incollable ? Partez aux États-Unis, au Canada, en République d’Irlande, en Australie, en Nouvelle-Zélande ou au Royaume-Uni.
  • Votre espagnol est encore approximatif ? Cap sur l’Argentine, la Colombie, l’Espagne, l’Équateur, le Mexique, le Pérou ou le Venezuela.
  • Et aussi : Taïwan, Italie, Pays-Bas, Portugal.

Chaque année, le CIEP offre un nombre bien déterminé de postes d’assistants de langue à l’étranger. Selon les pays, les postes proposés sont plus ou moins nombreux. À titre d’exemple, pour l’année scolaire 2012-2013, il y avait 915 postes au Royaume-Uni contre 6 aux États-Unis. Pour l’année 2013-2014, 2 000 places d’assistants de français sont disponibles, tous pays confondus. Le choix de votre destination est limité au pays et parfois également à la région : la ville et établissement d’affectation est déterminée par le pays d’accueil.

Postulez !

Une réelle expérience professionnelle, un temps de travail limité qui vous laisse le temps de découvrir le pays : assistant de langue représente pour vous le parfait job étudiant à l’étranger. Encore faut-il décrocher un poste…

Qui peut postuler ?

Sont éligibles à un poste d’assistant de langue à l’étranger les étudiants qui :

  • sont de nationalité française (extension aux ressortissants européens dans certains cas) ;
  • résident en France ;
  • ont effectué leur scolarité secondaire dans un établissement français, en France ou à l’étranger ;
  • sont régulièrement inscrits dans une université française ;
  • sont âgés de 20 à 35 ans (30 ans pour certains pays) ;
  • ont une bonne connaissance de la langue du pays d’accueil, soit le niveau B1 du Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues (CECRL) ;
  • ont au minimum validé leur première année de licence (les disciplines acceptées dépendent de la destination).

Les étapes à ne pas manquer

Vous remplissez les conditions pour devenir assistant de langue ? Il ne vous reste plus qu’à agir… et ne pas être trop pressé.

  • Demandez un identifiant permettant de saisir en ligne votre dossier auprès du secrétariat de votre département d’enseignement ou du service des relations internationales de votre établissement.
  • Saisissez votre dossier en ligne dans les délais.
  • Passez un entretien avec un professeur de langue.
  • Faites valider votre dossier par votre établissement.
  • Votre établissement transmettra votre dossier de candidature au CIEP en respectant un échéancier.
  • Vous saurez deux à cinq mois après l’envoi de votre dossier si votre candidature a été retenue.

Pour devenir assistant de langue à l’étranger, deux mots d’ordre : organisation et patience !

Pour en savoir plus sur ce job étudiant à l’étranger :

Retrouvez, pays par pays, les informations concernant les postes d’assistant de langue à l’étranger sur le site du CIEP.

Avez-vous le niveau de langue requis ? Consultez la grille de compétences du Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues (CECRL).

Rejoignez nos communautés sur Facebook : Étude & Stage en AngleterreÉtude & Stage aux États-UnisÉtude & Stage en Australie.

Date de publication : 6 déc 2012

Autres articles sur le sujet