Entreprendre au Canada : le parcours d'une jeune française à Montréal

Zoe Green

Après un an passé en Australie, Sophie souhaitait vivre une expérience nord-américaine. Tentée par le Canada, elle part étudier à Montréal mais est obligée de repartir en France en raison de son statut. Totalement tombée sous le charme de cette ville, elle décide d'y immigrer 4 ans plus tard. Sophie vient de fonder son entreprise au Canada, près de 6 années après s'être réinstallée sur le sol québécois. Le concept ? Zoe Green : une boutique en ligne proposant une grande variété de produits éco-responsables et tendance. Découvrez le parcours de Sophie, jeune française partie entreprendre à Montréal !

Pourquoi avoir choisi le Canada pour démarrer l’aventure Zoe Green ?

Je vis au Canada depuis 7 ans et cela faisait un certain temps que je voulais démarrer une entreprise. Cette envie s'est concrétisée avec la création de Zoe Green. Ici, l'entrepreneuriat est très encouragé et soutenu par les différents paliers gouvernementaux. Il est facile d'obtenir des appuis, qu'ils soient financiers ou pas. Enfin, l'attitude des gens est très positive et encourageante quand il s'agit de créer une entreprise, ce qui est particulièrement appréciable.

Comment as-tu eu l’idée de commercialiser des produits éco-responsables ?

J'ai un penchant naturel pour l'éco-responsabilité depuis quelques années. De plus, le hasard a voulu que Montréal soit une ville très orientée vers l'éco-responsabilité. Le quartier dans lequel je vis est animé par ce mode de vie et beaucoup d'événements qui rejoignent cette tendance de consommation sont organisés régulièrement. Ces évènements ne sont pas forcément axés sur l’éco-responsabilité mais les valeurs restent les mêmes : partage, soutien, communauté, créativité et respect.

Produits disponibles sur le site Zoe Green

Lancer ton entreprise au Canada : quels défis ?

  • Croire à son projet, repousser les peurs et les doutes,
  • Maîtriser son organisation personnelle, véritable clé dans le développement du projet, car il faut savoir s'arrêter pour souffler et prendre du recul par rapport au projet,
  • Rester concentré sur les vraies priorités et ne pas s'en éloigner,
  • Faire face aux quelques petites incompréhensions administratives (qui sont rapidement rentrées dans l'ordre).

Quelles ont été les démarches que tu as effectuées pour obtenir la résidence permanente au Canada ?

J'ai fait ma demande de résidence permanente depuis la France en 2007. Dès que je l'ai eue, je suis venue m'installer à Montréal et depuis 2 ans déjà, je suis citoyenne !

Mon parcours n'a donc pas été semé d'embûches comme il le fût quand j'étais étudiante à Montréal. J'ai étudié de 2001 à 2003 à Montréal et avais un permis étudiant. J'ai été invitée par l'immigration à repartir en France lorsque j'ai demandé un permis de travail à la fin de mes études donc je suis un peu traumatisée par cet épisode.

Quels sont tes projets concernant l’avenir de Zoe Green ?

J’ai beaucoup de projets : développer des partenariats avec des acteurs locaux comme des centre de réinsertion professionnelle, être présent sur les médias sociaux les plus importants, travailler avec certains créateurs sur des produits exclusifs Zoe Green, ouvrir le même concept en France, etc.

Quels conseils donnerais-tu à un jeune français qui souhaite créer sa boîte au Canada ?

  • Aller rencontrer les professionnels et les centres locaux / régionaux pour y trouver l'aide nécessaire.
  • Ne pas négliger le réseautage, qui occupe une grande partie dans le succès de l’entreprise car il va aider à se faire connaître en rencontrant des professionnels et clients potentiels.
  • Enfin, persévérer encore et toujours. Tout n'arrive pas facilement et chaque petite victoire est un pas de plus vers le succès de l'entreprise.

Réception de nouveaux produits pour Zoe Green

Pour en savoir plus sur l’activité de Sophie :

Rendez-vous sur le site de l’entreprise Zoe Green, ainsi que sur sa page Facebook.

Date de publication : 20 nov 2015

Autres articles sur le sujet

Ressources humaines à l’étranger : bénéficier du VIE
Ces pays où il fait bon créer son entreprise
Entreprendre au Québec : le parcours d’une jeune Française
Créer son entreprise au Canada : portrait d’un entrepreneur Français à Montréal
Gestion de la mobilité internationale : quelles tendances ?
Quels sont les pays les plus dangereux au monde ?
Bien protéger ses salariés à l’étranger : la check-list
Le Programme Erasmus pour jeunes entrepreneurs
Les principaux dispositifs d’aide à l’export
PME et ETI : la check-list pour s’implanter à l’étranger
Le crédit d'impôt export : un coup de pouce aux PME
État des lieux de l’export français