État des lieux de l’export français

Le développement du commerce extérieur français constitue un réel enjeu économique : en 2012, la contribution de l’export au PIB de la France, 5e exportateur mondial, était de 27%. Néanmoins, l’ensemble de l’année 2012 est marqué par un ralentissement des exportations, dont les trois quarts sont réalisées par les grandes entreprises et les entreprises de taille intermédiaire (ETI). Focus sur la situation de l’export français aujourd’hui : forces et faiblesses, chiffres, opérateurs à l’export…

Caractéristiques principales de l’export français

En 2012, 59% des exportations françaises étaient destinées à l’Union Européenne. Les « autres produits industriels » et les biens d’équipement représentaient plus de la moitié des produits exportés.

Vers quels pays la France exporte-t-elle ?

Répartition des exportations par zone géographique :

  • Union Européenne : 59%
  • Asie : 13%
  • Amérique : 10%
  • Afrique : 6%
  • Proche et Moyen-Orient : 3%
  • Autres régions : 9%

Classement des principaux pays d’exportation :

  1. Allemagne
  2. Belgique
  3. Italie
  4. Royaume-Uni
  5. Espagne
  6. États-Unis
  7. Chine et Hong Kong
  8. Pays-Bas
  9. Suisse
  10. Russie

D’après le Baromètre Export 2012 d’Euler Hermes, les exportations françaises demeurent relativement peu diversifiées, la moitié des exportateurs desservant au maximum deux pays. Les exportations à destination des pays émergents peinent encore à croître.

Quels produits voyagent ?

En 2012, les produits français qui se sont le mieux exportés sont :

  • les matériels de transports, principalement les produits aéronautiques,
  • les autres produits industriels, surtout les produits pharmaceutiques, les parfums et cosmétiques,
  • les biens d’équipement, en particulier les machines industrielles et agricoles,
  • les produits agroalimentaires, notamment les boissons et les produits du terroir,
  • les produits divers liés à l’industrie du luxe : bijoux, sacs à mains…

Les entreprises françaises exportatrices

Seul 1% des exportateurs réalise 70% des exportations françaises : les entreprises et notamment les PME sont en attente de nouvelles mesures pour favoriser l’activité de l’export.

Un appareil exportateur concentré

Si le nombre d’entreprises exportatrices repart à la hausse en 2012, la majeure partie des exportations est réalisée par les grandes entreprises et les ETI. Selon la catégorie de l’entreprise, l’appareil exportateur s’avère donc très inégalement réparti :

  • les grandes entreprises réalisent 42,9% des exportations,
  • les ETI réalisent 30,6% des exportations,
  • les PME réalisent 22,2% des exportations,
  • les microentreprises réalisent 4,2% des exportations.

La présence des PME à l’export tend d’ailleurs à diminuer : alors qu’en 2010 les PME représentaient 75% des entreprises exportatrices, elles ne sont plus que 61% en 2010.

Des freins à l’export à combattre

La 3e édition du baromètre « PME, les clés de l’export » révèle que 90% des TPE et PME française exportatrices souhaitent augmenter leur chiffre d’affaires à l’export. De nombreuses entreprises estiment rencontrer un ou plusieurs freins à l’exportation :

  • le risque d’impayé,
  • l’instabilité de l’environnement politique,
  • le manque d’information,
  • le manque de collaborateurs,
  • les douanes et frais douaniers,
  • la barrière de la langue,
  • la règlementation,
  • les coûts logistiques,
  • le tarif…

Les entreprises attendent davantage d’actions gouvernementales pour favoriser l’export français. Si le recours à l’aide publique augmente, les dispositifs de l’État demeurent encore fréquemment méconnus ou sous-utilisés. Le récent lancement de BPI France Export devrait faciliter l’export et l’internationalisation des PME et ETI françaises.

Pour en savoir plus sur l’export français :

Accédez aux statistiques du commerce extérieur français sur le site de la douane.
Consultez l’actualité du commerce extérieur de la France sur le site Le Kiosque.

Date de publication : 5 sep 2013

Autres articles sur le sujet

Entreprendre au Canada : le parcours d'une jeune française à Montréal
Ressources humaines à l’étranger : bénéficier du VIE
Ces pays où il fait bon créer son entreprise
Entreprendre au Québec : le parcours d’une jeune Française
Créer son entreprise au Canada : portrait d’un entrepreneur Français à Montréal
Gestion de la mobilité internationale : quelles tendances ?
Bien protéger ses salariés à l’étranger : la check-list
Quels sont les pays les plus dangereux au monde ?
Le Programme Erasmus pour jeunes entrepreneurs
Les principaux dispositifs d’aide à l’export
PME et ETI : la check-list pour s’implanter à l’étranger
Le crédit d'impôt export : un coup de pouce aux PME