La gestion locative pour expatriés à l’heure du digital

La gestion locative pour expatriés à l'heure du digital

Gérer depuis l’étranger la location de son bien immobilier peut s’avérer complexe. Le recours à une société de gestion locative pour expatriés proposant un suivi complet en ligne peut constituer un choix judicieux. Laurent Kretz, co-fondateur de Homepilot, a répondu à nos questions.
 

Pour mettre en location son bien immobilier en France, le recours à une société de gestion locative est souvent préconisé. Concrètement, quel est son rôle ?

Le but d’une société de gestion locative est de décharger les propriétaires bailleurs de toutes les tâches liées à la location de leur bien : recherche de locataire, intervention en cas d’urgence, quittancement, etc. Ce type de service est particulièrement pertinent pour les expatriés, qui ne sont pas en mesure de s’occuper de leurs biens depuis l’étranger.

Un gestionnaire locatif efficace et réactif vous permettra de louer votre bien en toute sérénité, sans avoir à vous soucier du paiement des loyers et des éventuelles interventions (fuite d'eau, petits travaux, etc.), et en minimisant la vacance locative entre deux locataires. Il peut également conseiller les expatriés sur leur régime fiscal, les conséquences en cas de vente du bien, etc.

La gestion locative peut-elle s’effectuer de manière entièrement dématérialisée ?

Si mettre son bien en location était jusqu’alors assez compliqué pour un expatrié, les nouvelles technologies ouvrent de nouvelles portes. Une très large partie des processus de gestion locative peut aujourd'hui être dématérialisée, permettant également aux propriétaires expatriés de bénéficier d'un suivi au plus près de leur bien : outre l'accès à tous les documents relatifs à la location, ils pourront bénéficier d'un suivi en temps réel des éventuelles interventions et d'une réactivité accrue de la part du gestionnaire.

La gestion locative reste néanmoins un métier proche du terrain, et certaines opérations ne peuvent être dématérialisées. Ainsi l'état des lieux est un élément essentiel pour garantir le propriétaire contre d'éventuelles dégradations locatives.

Comment les nouvelles technologies vont-elles faire évoluer la gestion locative pour les expatriés ?

Le passage aux nouvelles technologies est assez compliqué pour beaucoup d’agences traditionnelles. Cependant, il existe de nouvelles solutions qui proposent aux propriétaires un fonctionnement en ligne. Pour les expatriés, qui ne peuvent donc pas se rendre en agence, il est important d’avoir accès à des moyens de communication rapides et efficaces, avec un suivi en temps réel des opérations relatives au bien loué.

Les expatriés, encore plus que les propriétaires qui résident en France, sont très attentifs à la qualité du service car ils ont peu de moyens de contrôle à distance. Les nouvelles technologies permettent là aussi de changer la donne : grâce à des procédés d’automatisation complets, le temps de recherche de locataire peut être grandement réduit, de même que les délais d’intervention sur un bien.

Enfin, autre atout lié à l’usage des nouvelles technologies : les prix compétitifs. Lorsque l’on passe par un service de gestion locative en ligne, les honoraires peuvent être significativement réduits, les structures de coûts étant optimisées en comparaison d’une agence immobilière traditionnelle.

Pour en savoir plus sur la gestion locative pour expatriés :

Rendez-vous sur homepilot.fr.

Date de publication : 31 Août 2017

Autres articles sur le sujet

Propriétaires expatriés : que faire de son logement en France ?
Acheter un bien immobilier en France depuis l'étranger : comment éviter le casse-tête ?
Les nouveaux outils pour travailler à distance
Ces 5 produits qui manquent tant aux Français de l’étranger
Bon plan : vos colis réexpédiés à moindre coût partout dans le monde par Easy-Delivery !
Choisir de sous-louer son logement pendant son séjour à l'étranger : attention aux formalités
Louer son bien immobilier pendant l’expatriation
Quelle carrière pour les conjoints d’expatriés ?
L’expatriation : atout et défi pour l’enfant
Se marier à l’étranger : mode d’emploi
S’installer à l’étranger : l’inscription auprès du consulat
5 conseils pour bien s’intégrer dans son pays d’expatriation