Le recours à une agence de relocation vu par un expat à Londres

relocation Londres

Bruno a quitté Paris avec sa famille il y a un an pour créer son activité à Londres. Lors de son installation, il s’est fait aider par une agence de relocation bilingue, MoveInPeace. Découvrez son témoignage.

 

Quelles étaient vos principales craintes en vous installant à Londres ?

Déménager à l’étranger nous inquiétait beaucoup, surtout par rapport aux enfants. Le changement d’écoles, de langue, de culture mais aussi choisir le bon quartier où s’installer, trouver un logement, les démarches administratives, le système de santé... Même si j’étais bien préparé sur le plan professionnel, du côté personnel, la route était beaucoup moins bien jalonnée.

Pourquoi avoir fait appel à une agence de relocation comme MoveInPeace ?

Comme bon nombre de personnes, nous connaissions Londres en tant que touristes mais n’avions aucune idée précise du quartier dans lequel nous voulions vivre, ni du processus de location à Londres. Nous avons vite réalisé que l’aide de personnes connaissant parfaitement bien le marché londonien était indispensable. Nous voulions également économiser du temps et des allers-retours coûteux entre la France et Londres.

Nous avons tout de suite senti que MoveInPeace allait être d’une grande aide, non seulement parce que son équipe connaît parfaitement Londres, son marché immobilier et le système administratif anglais, mais aussi parce que leur équipe est composée uniquement d’anciens expatriés français qui ont personnellement expérimenté l’expatriation et en connaissent les difficultés. Pouvoir parler dans notre langue a été également très rassurant

Et si c’était à refaire ?

Nous referions exactement la même chose. Tout d’abord, venir à Londres a vraiment été le bon choix. Avec un an de recul, nous nous y sentons vraiment bien et mon business s’est bien développé.

Nous repasserions également par MoveInPeace. Son équipe a tout de suite compris ce que nous cherchions et nous a offert des prestations totalement sur mesure. Nous leur devons beaucoup : leurs conseils sur les quartiers, la maison qu’ils nous ont trouvée, leur aide pour les écoles. Nous n’y serions jamais arrivés sans eux. Nous offrir leurs services a vraiment été un excellent investissement. Nous avons économisé beaucoup de temps et d’énergie, sans compter qu’ils nous ont fait bénéficier de ristournes intéressantes grâce à leurs contacts. Nous nous sommes vraiment sentis entourés et aidés par une équipe qui défendait nos intérêts. Au-delà du service proposé, ce fût également une vraie rencontre humaine, ce qui est malheureusement rare de nos jours !

Quels conseils donneriez-vous à des personnes qui souhaitent s’installer à Londres ?

Ne pas hésiter à se faire aider par des professionnels. Londres étant très proche de la France géographiquement, on surestime totalement ses capacités d’adaptation. Or, ici, tout est différent. Ce n’est qu’une fois qu’on a un pied dedans que l’on réalise l’étendue des difficultés. Si l’on n’est pas aidé de manière efficace, le beau rêve d’expatriation peut tourner au cauchemar ! Certes, le recours à une agence de relocation comme MoveInpeace a un coût mais le coût d’une expatriation qui tourne court est bien plus important, moralement et financièrement.

Qu’est-ce qui vous a le plus surpris dans votre nouvelle vie à Londres ?

La différence culturelle. On ne s’y attend pas car la France et l’Angleterre sont très proches géographiquement mais ce sont deux pays culturellement très éloignés : les mentalités, les procédures administratives, le système locatif et le système scolaire diffèrent. Heureusement que MoveInpeace était là pour nous « briefer » et s’occuper de tout !

Pour en savoir plus :

Rendez-vous sur leur site web ainsi que sur leur page facebook ou contactez-les par email (moreinfo [at] moveinpeace [dot] com) ou par téléphone (00 44 7760 996 451).

Date de publication : 20 jui 2015

Autres articles sur le sujet

Mobilité internationale : comment bien négocier son départ ?
Travail à l’étranger : quelles incidences sur votre retraite ?
Fiscalité : quels points de vigilance en cas d'expatriation ?
Expatriés : quelles assurances résilier avant votre départ ?
Seniors expatriés : comment toucher votre retraite à l’étranger ?
Transporter ses effets personnels à l'étranger : comment faire ?
Impôts payés à l’étranger : comment obtenir un remboursement de taxes ?
Retraite à l’étranger : les meilleures destinations
Décrocher la résidence permanente au Canada via Entrée express
Suivre son conjoint à l’étranger : la démission légitime
Scolarité des enfants à l’étranger
Les établissements scolaires français à l’étranger en 4 questions
Longs voyages : 3 façons de quitter son job sans démissionner
Résidence permanente en Australie : comment l’obtenir ?
Stocker ses biens pendant son séjour à l’étranger : mode d’emploi
Entreposer ses affaires : le stockage mobile vu par un expat
Les services de relocation en 4 questions
5 conseils pour ouvrir un compte bancaire à l’étranger
S’établir au Québec grâce au Programme de l’Expérience Québécoise (PEQ)
3 façons de décrocher une carte verte américaine
10 idées de jobs pour les globe-trotters
Travailler au Canada : décrochez votre permis de travail !
Faire légaliser des documents
Classement des villes les plus chères pour les expatriés
Expatriation : choisir un pays où il fait bon vivre
Expatriés français : quelles destinations, quels profils ?
La fiscalité des expatriés
Check list de l'expatriation
Bien préparer son déménagement à l'international