Programmes d’échanges : quelles destinations ?

Les nombreux programmes d’échanges facilitent de plus en plus la mobilité étudiante. Reste à choisir le programme le plus adapté à votre projet, voire à votre budget : apprendre l’espagnol tout en découvrant l’Argentine, terminer un troisième cycle au sein d’une université canadienne, réaliser sa seconde année d’études supérieures à Berlin… Que vous sélectionniez une destination européenne ou un pays beaucoup plus lointain, les opportunités de partir dans le cadre d’un programme d’échange abondent.

Partir en Europe

Depuis la création de l’espace Schengen, l’Union Européenne a développé de nombreux programmes d’échanges afin d’encourager la mobilité étudiante. Qui n’a jamais entendu parler d’Erasmus, le programme qui fait voyager le plus d’étudiants chaque année ? On distingue trois principaux programmes d’échanges européens qui s’adressent à des publics aux profils et objectifs variables :

  • Erasmus et Erasmus Mundus, pour les étudiants du supérieur ;
  • Comenius, pour les échanges entre élèves européens du premier et du second degré ;
  • Leonardo da Vinci, pour les personnes souhaitant acquérir une expérience professionnelle en Europe.

Partir étudier à l’étranger via un programme d’échanges européens présente de multiples avantages et notamment : des démarches administratives simplifiées, des attributions d’aides financières, des équivalences entre les différents diplômes.

Séjourner en dehors de l’Europe

Vous voulez partir plus loin ? Les études aux États-Unis vous paraissent inaccessibles ? Certains programmes d’échanges peuvent vous aider à concrétiser votre projet. En revanche les démarches administratives sont généralement plus longues et les coûts plus élevés (visa, frais de scolarité…). Attention également à bien vérifier avant de partir que le diplôme préparé pourra être reconnu en France ou que des possibilités d’équivalences existent. Les programmes varient en fonction des destinations souhaitées :

  • Erasmus Mundus pour étudier aussi bien en Europe que dans le reste du monde ;
  • ISEP, pour étudier aux États-Unis (entre autre) ;
  • ALFA, pour étudier dans un pays d’Amérique Latine ;
  • CREPUQ, pour étudier au Québec ;
  • MICEFA, pour étudier aux États-Unis ou au Canada ;
  • Study Abroad, pour étudier en Australie (entre autre).

Soif de découverte et besoin de booster votre CV ? N’hésitez plus, mettez le cap sur l’international grâce à un programme d’échange.

Pour en savoir plus sur les programmes d’échanges :

Le site de l’agence Europe-Education-Formation France présente les différents programmes et dispose de nombreuses ressources.

Le site de l’Union Européenne offre un aperçu global de la mobilité étudiante à l’échelle européenne

Rejoignez nos communautés sur Facebook : Étude & Stage en Angleterre, Étude & Stage aux États-Unis, Étude & Stage en Australie, Étude & Stage en Chine, Étude & Stage en France.

A noter: depuis janvier 2014, le programme Erasmus+ englobe l’ensemble des dispositifs européens de mobilité.

Date de publication : 23 nov 2012

Autres articles sur le sujet

Quand le coût des études à l’étranger s’envole
Venir étudier en France : quelles démarches ?
Études à l’étranger : choisir l’une des meilleures universités ?
Concilier sport & études aux États-Unis : rencontre avec le fondateur de Frenchy Associate
Destinations d’études : optez pour l’une des meilleures villes étudiantes au monde !
Partir étudier au Royaume-Uni : mode d’emploi
Demander un visa pour étudier aux USA
Erasmus+, le nouveau programme de l’UE
Étudier aux États-Unis ou au Canada : le programme MICEFA
Programme CREPUQ
Programme Study Abroad
Les programmes d'échanges européens
Programme ALFA
Les programmes d'échanges internationaux
Programme Erasmus
Les programmes d'échanges inter-universitaires
Programme Erasmus Mundus
Programme Comenius
Programme Leonardo da Vinci
Programme ISEP