Résidence permanente en Australie : comment l’obtenir ?

Résidence permanente Australie

Nombreux sont les jeunes qui, après un road trip inoubliable à travers le Bush ou une année d’études à Melbourne rêvent de s’installer définitivement en Australie. Le pays attire en effet un grand nombre d’étrangers. En 2014-2015, l’Australie a prévu d’accueillir environ 190 000 nouveaux migrants. Avec 68 % des visas réservés aux travailleurs qualifiés, le pays accorde la priorité à l’immigration professionnelle. Ainsi, pour obtenir la résidence permanente en Australie, c’est principalement sur l’emploi qu’il faut miser.

3 visas de résidence permanente à la loupe

Il existe différents types de visas permettant de vivre et travailler en Australie en tant que résident permanent. 3 visas sont particulièrement répandus. Si les conditions d’obtention varient, il est dans tous les cas nécessaire d’être âgé de moins de 50 ans et d’avoir une bonne connaissance de l’anglais.

Vous avez une offre d’emploi en Australie : Employer Nomination Scheme (Subclass 186)

Ce visa s’adresse aussi bien aux travailleurs temporaires étrangers (titulaires d’un visa Subclass 457) qu’aux personnes qui n’ont jamais ou très peu travaillé en Australie. Pour être en mesure de demander ce visa, il faut être sponsorisé par un employeur australien.

La demande s’effectue en ligne, que vous soyez ou non déjà en Australie. Un ensemble de pièces justificatives dont le nombre varie selon votre situation doit accompagner le formulaire Application for Permanent Employer Sponsored or Nominated Visa. Les frais de visa s’avèrent élevés : il vous faudra en effet débourser 3 520 AUD. Des frais supplémentaires s’appliquent si vous incluez votre conjoint et vos enfants dans votre demande. Le délai de traitement de la demande est de 6 mois.

Vous n’avez pas encore d’offre d’emploi en Australie : Skilled Independent visa (Subclass 189)

Il est possible de demander ce visa, qui est basé sur un système de points, depuis ou en dehors de l’Australie. Toutefois, votre métier doit figurer sur une liste intitulée Skilled Occupation List (SOL) et vous devrez pouvoir fournir la preuve que vous disposez des diplômes et/ou de l’expérience requise.

Vous devez commencer par soumettre une Expression of Interest (EOI) en ligne, via SkillSelect. Ensuite, vous pourrez demander un visa uniquement si vous recevez une invitation. Le montant des frais de visa est identique à ceux exigés pour le Employer Nomination Scheme mais les demandes sont traitées en 3 mois.

Vous vivez dans certaines régions d’Australie : Skilled Regional visa (Subclass 887)

Ce visa est réservé aux étrangers se trouvant en Australie et qui ont vécu au minimum 2 ans et travaillé au moins un an (à temps complet) dans certaines régions du pays. Il s’agit donc de pouvoir fournir des justificatifs de domicile ainsi que des preuves d’emploi.

La demande de visa s’effectue en ligne : vous devrez compléter le formulaire Application for a Temporary Graduate or Skilled Regional visa et joindre les documents requis. Ce visa coûte 370 AUD et peut être obtenu en 6 mois.

En quoi consiste la procédure SkillSelect ?

La procédure SkillSelect permet au gouvernement australien de réguler les flux migratoires et de favoriser l’immigration de travailleurs qualifiés. Cette procédure s’effectue en ligne et s’avère obligatoire pour obtenir un certain nombre de visas de résidence permanente.

Soumettre une Expression of Interest (EOI)

Selon le visa souhaité, vous devrez fournir plus ou moins d’informations : métier, expérience professionnelle, diplômes obtenus, niveau d’anglais… En fonction des renseignements que vous aurez fournis, vous obtiendrez un score. Votre EOI sera ensuite visible dans SkillSelect pendant 2 ans maximum. Durant cette période, vous pourrez recevoir une invitation pour effectuer une demande de visa ou un employeur australien pourra prendre contact avec vous. Attention, des quotas annuels par métier peuvent s’appliquer. Si vous recevez une invitation, vous aurez 60 jours pour soumettre votre demande de visa.

Pour en savoir plus sur la résidence permanente en Australie :

Rendez-vous sur le site immi.gov.au.

Date de publication : 15 mai 2015

Autres articles sur le sujet

Mobilité internationale : comment bien négocier son départ ?
Travail à l’étranger : quelles incidences sur votre retraite ?
Fiscalité : quels points de vigilance en cas d'expatriation ?
Expatriés : quelles assurances résilier avant votre départ ?
Seniors expatriés : comment toucher votre retraite à l’étranger ?
Transporter ses effets personnels à l'étranger : comment faire ?
Impôts payés à l’étranger : comment obtenir un remboursement de taxes ?
Retraite à l’étranger : les meilleures destinations
Décrocher la résidence permanente au Canada via Entrée express
Suivre son conjoint à l’étranger : la démission légitime
Scolarité des enfants à l’étranger
Le recours à une agence de relocation vu par un expat à Londres
Les établissements scolaires français à l’étranger en 4 questions
Longs voyages : 3 façons de quitter son job sans démissionner
Stocker ses biens pendant son séjour à l’étranger : mode d’emploi
Entreposer ses affaires : le stockage mobile vu par un expat
Les services de relocation en 4 questions
5 conseils pour ouvrir un compte bancaire à l’étranger
S’établir au Québec grâce au Programme de l’Expérience Québécoise (PEQ)
3 façons de décrocher une carte verte américaine
10 idées de jobs pour les globe-trotters
Travailler au Canada : décrochez votre permis de travail !
Faire légaliser des documents
Classement des villes les plus chères pour les expatriés
Expatriation : choisir un pays où il fait bon vivre
Expatriés français : quelles destinations, quels profils ?
La fiscalité des expatriés
Check list de l'expatriation
Bien préparer son déménagement à l'international