Rouler à l’étranger : tour du monde des règles de circulation

Conduire à l’étranger

Vous prévoyez un road trip à travers la Nouvelle-Zélande ? Vous partez vivre aux États-Unis et comptez acquérir un véhicule dès votre arrivée ? Les règles de circulation routière varient parfois considérablement d’un pays à l’autre. Sens de circulation, validité du permis de conduire, limitations de vitesse : prenez connaissance de la règlementation en vigueur dans le pays d’accueil puis… prenez la route !

Conduite à droite ou conduite à gauche ?

Il n’y a pas qu’au Royaume-Uni que l’on conduit à gauche ! Si la majorité de la population mondiale roule à droite, la conduite s’effectue à gauche dans plus de 70 pays et territoires, le plus souvent anglophones.

Parmi les pays ou vous serez amené à conduire du côté gauche de la route, on peut citer : l’Australie, l’Afrique du Sud, l’Inde, l’Indonésie, l’Irlande, le Kenya, la Malaisie, le Népal, la Nouvelle-Zélande, le Royaume-Uni, la Tanzanie ou encore la Thaïlande.

Permis local ou permis international ?

Si vous disposez d’un permis de conduire délivré par un pays européen et que vous partez dans un autre pays de l’Espace Économique Européen (EEE), vous n’avez pas de démarche particulière à effectuer. Les pays européens reconnaissent en effet mutuellement les permis qu’ils délivrent.

Hors Europe, si vous ne partez pas dans le cadre d’un séjour de courte durée, il vous faudra échanger votre permis d’origine contre un permis local. Attention, cette démarche n’est possible que si le pays d’accueil a signé un accord de réciprocité avec le pays émetteur du permis. En cas d’absence d’accord, pensez à demander un permis de conduire international avant le départ. Ce permis n’est toutefois pas reconnu partout et n’est valable que pour une durée de 3 ans. Dans certains cas, vous pourriez être contraint de repasser l’examen du permis de conduire dans votre pays d’expatriation.

Quid des limitations de vitesse ?

Avec plusieurs tronçons autoroutiers sans limitation de vitesse, l’Allemagne fait figure d’exception. Les vitesses maximales autorisées peuvent s’avérer assez variables selon le pays et peuvent parfois même différer d’un état ou d’une province à l’autre (notamment aux États-Unis ou au Canada). À titre d’exemple, vous pouvez conduire à 140 km/heure sur les autoroutes bulgares contre seulement 112 km/heure sur les autoroutes britanniques. Et à Malte, pas question d’excéder les 80 km/heure, quel que soit le type de route

Alcool au volant : tolérance zéro ou seuil d’alcoolémie à respecter ?

D’un pays à l’autre, on note parfois des écarts très importants dans les politiques d’alcool au volant. Dans plusieurs régions du monde, il est formellement interdit de prendre la route après avoir consommé ne serait-ce qu’une seule goutte d’alcool. Cette interdiction s’applique notamment dans les pays suivants : Émirats Arabes Unis, Hongrie, Jordanie, Qatar, Népal, République Tchèque, Roumanie, Russie et Tunisie.

Certains pays comme la Suède, la Norvège ou la Finlande établissent également des règles plus strictes que dans de nombreux autres pays européens : dès lors que vous avez plus de 0,2 gramme d’alcool par litre de sang, il n’est plus possible de conduire.

À l’inverse, d’autres pays se montrent nettement plus tolérants. Le seuil maximum d’alcoolémie autorisé est ainsi fixé à 0,8 gramme d’alcool par litre de sang aux États-Unis, au Royaume-Uni ou encore au Canada.

Des règles et interdits spécifiques…

Certains pays mettent en place des règlementations qui peuvent surprendre.  Par exemple :

  • en Suède et en Suisse, les feux de croisement sont obligatoires aussi bien le jour que la nuit,
  • en Arabie Saoudite, les femmes ne sont tout simplement pas autorisées à prendre le volant,
  • en Russie, il est illégal de conduire une voiture sale.

Il s’avère donc préférable de bien se renseigner avant le départ !

 

Pour en savoir plus sur les règles de circulation à l’international :

Consultez le site de la Commission européenne pour prendre connaissance de la règlementation dans les différents pays européens.

Date de publication : 10 avr 2015

Autres articles sur le sujet

L’assurance voyage pour conduire à l’étranger
Conseils pour voyager en avion avec un bébé
Les produits autorisés dans son bagage à main dans l’avion
Comment bien choisir son billet d’avion tour du monde ?
Comment se faire surclasser en avion ?
3 conseils pour préparer un voyage à vélo
Voyager avec des enfants : ce qu'il faut savoir pour voyager sereinement
Vols multi destinations : solution économique pour les billets d’avion avec plusieurs étapes
Comment trouver un voyage dernière minute au meilleur prix ?
Les principales causes de retard des avions
La liste noire des compagnies aériennes à éviter
Le classement des 10 meilleures compagnies aériennes
Eviter la perte de bagages quand on prend l’avion