Stocker ses biens pendant son séjour à l’étranger : mode d’emploi

Stockage et garde-meuble

Vous partez en mission à l’étranger ? Vous prenez une année sabbatique pour arpenter la planète ? Vous avez peut-être décidé de mettre votre logement en location ou de rompre votre bail. Se pose alors la question du stockage de vos meubles et effets personnels. Du classique garde-meuble au costockage, en passant par le self-stockage ; il existe différentes possibilités d’entreposage de vos biens pendant votre séjour à l’étranger. Décryptage.

Bien connaître les différents types de stockage

Souhaitez-vous pouvoir accéder régulièrement à vos biens ? Aimeriez-vous entreposer vos affaires sans avoir à vous déplacer ? Choisissez un type de stockage adapté à vos besoins !

Le garde-meuble : un local sécurisé

Vos biens sont entreposés dans un local auquel vous ne pouvez pas accéder, et ce pendant la durée de la période de stockage. Vous pouvez assurer vous-même le transport de vos effets personnels ou le confier à un déménageur.

Le self-stockage : une extension de votre logement

Vous stockez vous-même vos affaires dans un box surveillé auquel vous pouvez accéder librement et à tout moment.

Le stockage mobile : stocker sans se déplacer

Des conteneurs vous sont livrés à domicile. C’est ensuite à vous d’y placer vos biens avant que le prestataire ne revienne les chercher afin de les déposer dans un entrepôt.

Le costockage : stocker chez un particulier

Vous trouvez un loueur particulier en ligne puis vous déposez vos effets personnels dans sa cave, son grenier ou encore son garage.

 

Bien choisir sa solution de stockage

Pour bien sélectionner votre garde-meuble ou autre espace de stockage, posez-vous les questions suivantes :

De quelle surface/volume ai-je besoin ?

Évaluez le plus précisément possible l’espace qui sera nécessaire au stockage de vos biens. De nombreux sites proposent des calculateurs ou simulateurs de volume.

Ai-je une préférence pour un mode de stockage précis ?

Selon les prestataires, différentes solutions pourront vous être proposées : box individuel, conteneurs en bois, conteneurs métalliques.

Ai-je besoin de services additionnels ?

Dans certains cas, vous pourrez demander des prestations spécifiques tel que l’emballage et le transport de vos biens ou la fourniture de matériel d’emballage.

Quel est mon budget ?

Les tarifs ne varient pas uniquement en fonction des dimensions de l’espace de stockage. Ils dépendent aussi d’autres paramètres comme l’emplacement géographique ainsi que la durée et le type de stockage. Pour les petits budgets, le costockage peut être une solution adaptée.

 

Bien connaître les formalités pour stocker ses meubles et effets personnels

Selon le type d’espace de stockage que vous aurez choisi, vous devrez accomplir un certain nombre de formalités.

Effectuer l’inventaire et la déclaration de valeur

Un inventaire des biens stockés doit obligatoirement être effectué en cas de stockage dans un emplacement individualisé. Vous devrez dans tous les cas remplir une déclaration de valeur qui permettra de calculer le montant de l’indemnisation en cas de dommages causés à vos biens.

Souscrire une assurance

Vos meubles et effets personnels doivent être assurés. Le plus souvent, une solution d’assurance vous est proposée par l’entreprise de stockage. Il vous est également possible d’opter pour l’assurance de votre choix.

Signer le contrat

Un contrat doit être signé entre vous et la société de stockage. Il vous faudra généralement fournir une pièce d’identité, un justificatif de domicile, une attestation d’assurance, le règlement du premier mois de location ainsi que le dépôt de garantie.

 

Pour en savoir plus sur les solutions de stockage des biens :

Découvrez différentes possibilités de stockage sur shurgard.fr, we-square.com et costockage.fr.

Date de publication : 20 avr 2015

Autres articles sur le sujet

Mobilité internationale : comment bien négocier son départ ?
Travail à l’étranger : quelles incidences sur votre retraite ?
Fiscalité : quels points de vigilance en cas d'expatriation ?
Expatriés : quelles assurances résilier avant votre départ ?
Seniors expatriés : comment toucher votre retraite à l’étranger ?
Transporter ses effets personnels à l'étranger : comment faire ?
Impôts payés à l’étranger : comment obtenir un remboursement de taxes ?
Retraite à l’étranger : les meilleures destinations
Décrocher la résidence permanente au Canada via Entrée express
Suivre son conjoint à l’étranger : la démission légitime
Scolarité des enfants à l’étranger
Le recours à une agence de relocation vu par un expat à Londres
Les établissements scolaires français à l’étranger en 4 questions
Longs voyages : 3 façons de quitter son job sans démissionner
Résidence permanente en Australie : comment l’obtenir ?
Entreposer ses affaires : le stockage mobile vu par un expat
Les services de relocation en 4 questions
5 conseils pour ouvrir un compte bancaire à l’étranger
S’établir au Québec grâce au Programme de l’Expérience Québécoise (PEQ)
3 façons de décrocher une carte verte américaine
10 idées de jobs pour les globe-trotters
Travailler au Canada : décrochez votre permis de travail !
Faire légaliser des documents
Classement des villes les plus chères pour les expatriés
Expatriation : choisir un pays où il fait bon vivre
Expatriés français : quelles destinations, quels profils ?
La fiscalité des expatriés
Check list de l'expatriation
Bien préparer son déménagement à l'international