Transporter ses effets personnels à l'étranger : comment faire ?

Transporter ses biens à l'étranger

Lors d’un déménagement à l’étranger, plusieurs solutions existent pour transporter vos effets personnels de votre ancien à votre nouveau logement. Par avion, par train, par bateau, quels sont les avantages et les inconvénients de chaque option ? Quelles sont les formalités à remplir ?

Déménagement à l’étranger : les solutions envisageables

En fonction de la quantité de marchandises à expédier, de la distance qui sépare le lieu d’envoi du lieu de réception, certaines solutions seront plus adaptées que d’autres au moment d’assurer le transport de vos effets personnels vers l’international.

Par avion

Il s’agit du moyen de transport le plus rapide, mais aussi du plus coûteux et donc le plus rarement utilisé. Il convient à tous types d’expédition, à l’exception des biens trop lourds (plusieurs tonnes) ainsi que les produits nécessitant des précautions particulières, comme les produits dangereux par exemple.
Le prix dépend du poids transporté. Comptez :
  • entre 2 000 et 3 000 € pour 100 à 300 kg de biens ;
  • entre 3 000 et 4 000 € pour 300 à 500 kg ;
  • entre 4 000 et 7 000 € pour 500 à 1 000 kg.

À ces coûts s’ajoutent les frais d’assurance et de douane. (source : demenagement.mondevis.com)

Par bateau

Il s’agit de la solution la plus rentable pour un déménagement à l’étranger, et elle s’adapte tout à fait à des envois en très grande quantité. Néanmoins, les délais de livraison sont souvent plus longs et moins fiables que par avion.
En matière de tarif, le déménagement par voie maritime vous coûtera entre 180 et 250 € par m3 transporté pour un container en groupage. Pour un container complet, comptez 100 à 150 € par m3. (source : demenagement.mondevis.com)
 

Par train

C’est l’une des solutions les moins coûteuses, avec le bateau. Ses points forts : des délais fiables et une sécurité assurée. Cependant, il ne permet pas de livrer partout : mieux vaut vérifier la densité du réseau ferroviaire de votre pays d’accueil avant d’opter pour cette solution.
À titre indicatif, un déménagement par voie ferroviaire vous coûtera entre 1 300 et 2 300 € pour 30 m3 de mobilier et d’effets personnels. Le prix inclue le chargement, le transport et la livraison : il varie selon les options choisies (protection des meubles, montage et démontage des meubles, emballage des objets fragiles...) (source : mon-demenagement.com)
 

Par camion

Ce moyen de transport vous permet de récupérer vos effets personnels directement chez vous et de les livrer partout sur le continent, voire au-delà si vous optez pour un mode de transport combiné camion-train ou camion-bateau. Toutefois, la sécurité est moins élevée que lors d’un transport en train, en bateau ou en avion et les délais peuvent être rallongés en fonction des conditions de circulation.
Toujours à titre indicatif, comptez environ 800€ pour transporter 20 m3 de biens sur 500 km, et 1 120 € pour transporter 20 m3 de biens sur 700 km. (source : gallieni-demenagements.com)

Le coût du transport de vos effets personnels vers l’international peut également augmenter en fonction de la destination, du prix de l’essence ou encore des péages. 

Transports d’effets personnels à l’étranger : les formalités

Selon le pays que vous quittez et celui que vous rejoignez, les formalités auxquelles vous devrez vous soumettre ne seront pas les mêmes.

Si vous restez dans l’espace Schengen

Vous n’aurez pas à vous acquitter de droits de douane. Toutefois, des contrôles aux frontières ne sont pas exclus. Vous devez ainsi vous assurer que vous ne transportez pas de produits dangereux ou interdits par les douanes. Par ailleurs, une attestation de changement de résidence peut vous être réclamée pour autoriser le transit de vos effets personnels en douane. Ce document s’obtient auprès des autorités locales ou du consulat de France. 

Si vous déménagez hors de l’espace Schengen

Là encore, une attestation de changement de résidence peut être exigée. Concernant le transport de vos effets personnels vers l’international, une franchise peut vous être accordée si vous remplissez les conditions suivantes :
  • résidence à l’étranger depuis plus de 12 mois ;
  • utilisation et possession des biens depuis plus de six mois avant le transfert de résidence.
Cette franchise vous permet de ne pas payer les droits et taxes relatifs à l’importation de vos biens. À noter que les biens admis en franchise ne peuvent être ni cédés, ni loués, ni prêtés pendant les 12 mois qui suivent leur importation.
 
Dans tous les cas, vous devrez fournir au service des douanes un certain nombre de justificatifs pour autoriser le transport de vos biens :
  • un inventaire de tous vos biens détaillé, estimatif, daté et signé, en deux exemplaires ;
  • tout document prouvant que vous résidiez dans un pays tiers ;
  • tout document prouvant que vous vous installez à l’étranger. 
En retour, le service des douanes vous remettra un exemplaire signé de l’inventaire ainsi qu’une carte de libre circulation, à votre demande.
 
Date de publication : 25 mai 2016

Autres articles sur le sujet

Mobilité internationale : comment bien négocier son départ ?
Travail à l’étranger : quelles incidences sur votre retraite ?
Fiscalité : quels points de vigilance en cas d'expatriation ?
Expatriés : quelles assurances résilier avant votre départ ?
Seniors expatriés : comment toucher votre retraite à l’étranger ?
Impôts payés à l’étranger : comment obtenir un remboursement de taxes ?
Retraite à l’étranger : les meilleures destinations
Décrocher la résidence permanente au Canada via Entrée express
Suivre son conjoint à l’étranger : la démission légitime
Scolarité des enfants à l’étranger
Le recours à une agence de relocation vu par un expat à Londres
Les établissements scolaires français à l’étranger en 4 questions
Longs voyages : 3 façons de quitter son job sans démissionner
Résidence permanente en Australie : comment l’obtenir ?
Stocker ses biens pendant son séjour à l’étranger : mode d’emploi
Entreposer ses affaires : le stockage mobile vu par un expat
Les services de relocation en 4 questions
5 conseils pour ouvrir un compte bancaire à l’étranger
S’établir au Québec grâce au Programme de l’Expérience Québécoise (PEQ)
3 façons de décrocher une carte verte américaine
10 idées de jobs pour les globe-trotters
Travailler au Canada : décrochez votre permis de travail !
Faire légaliser des documents
Classement des villes les plus chères pour les expatriés
Expatriation : choisir un pays où il fait bon vivre
Expatriés français : quelles destinations, quels profils ?
La fiscalité des expatriés
Check list de l'expatriation
Bien préparer son déménagement à l'international