Travailler au Canada : décrochez votre permis de travail !

permis de travail canadien

Alors que depuis plus de 10 ans, le Canada accueille chaque année de plus en plus de travailleurs étrangers temporaires, le gouvernement canadien entend inverser la tendance. Depuis 2015, de nouvelles règles relatives à l’accès au programme des travailleurs étrangers temporaires (PTET) sont entrées en vigueur. Vous avez pour projet de trouver un emploi au Canada ou vous venez tout juste d’y décrocher un job ? Il vous faudra sans doute demander un permis de travail. Coup de projecteur sur un processus qui se complexifie.

Êtes-vous sûr d’avoir besoin d’un permis de travail ?

Un permis de travail est un document émis par des agents du gouvernement du Canada. Il autorise une personne étrangère qui ne détient pas le statut de résident permanent au Canada à travailler sur le territoire canadien. Le permis de travail est généralement valable pour un emploi précis et pour une durée déterminée. Hormis quelques exceptions, un résident temporaire ne peut travailler Canada pour une durée supérieure à 4 ans.

Quels documents doit fournir l’employeur canadien ?

Pour pouvoir demander un permis de travail, vous devez être en mesure de prouver que vous avez effectivement décroché un emploi et que votre profil est adéquat. Votre futur employeur au Canada doit donc vous fournir une lettre d’emploi ou un contrat où figureront l’intitulé du poste, le montant du salaire ainsi qu’un descriptif des conditions de travail.

L’employeur canadien doit généralement obtenir l’autorisation d’Emploi et Développement Social Canada (EDSC) avant de pouvoir recruter un travailleur étranger temporaire. Cette autorisation est appelée Étude d’impact sur le marché du travail (EIMT). Le principe ? Les travailleurs canadiens sont prioritaires ! L’employeur devra prouver qu’il a tenté d’embaucher un canadien avant de rechercher un candidat étranger. Les frais de traitement de l’EIMT s’élèvent à 1 000 CAD par travailleur. Dans le cas où l’EIMT ne s’avère pas nécessaire, l’employeur devra malgré tout régler les frais relatifs à la conformité de l’employeur (230 CAD) et présenter une Offre d’emploi à un ressortissant étranger dispensé d’une étude d’impact sur le marché du travail.

Comment soumettre la demande de permis de travail ?

Vous venez de recevoir votre lettre d’emploi et êtes impatient de partir travailler au Canada ? Découvrez les étapes incontournables de la demande de permis de travail.

1. Rassemblez l’ensemble des documents requis.

Si la liste des pièces nécessaires peut varier en fonction de votre situation, vous devrez dans tous les cas fournir :

  • un passeport valide (ou la copie des pages d’identification selon le cas),
  • 2 photos,
  • l’Offre d’emploi à un ressortissant étranger dispensé d’une étude d’impact sur le marché du travail et une preuve de paiement des frais relatifs à la conformité de l’employeur, s’il y a lieu,
  • une copie de l’EIMT, s’il y a lieu, accompagnée de votre lettre d’emploi ou contrat,
  • la preuve que vous remplissez les exigences du poste,
  • le paiement des frais de traitement (155 CAD),
  • une preuve de fonds disponibles.

2. Complétez les formulaires.

Plusieurs formulaires doivent être complétés :

  • Demande d’un permis de travail présentée à l’extérieur du Canada,
  • Liste de contrôle des documents,
  • Informations sur la famille,
  • Demande de visa de résident temporaire, dans le cas où vous ne venez pas d’un pays dispensé de visa.

Selon votre situation, des formulaires supplémentaires pourront être exigés.

3. Envoyez votre demande.

Votre demande de permis de travail doit être envoyée à un bureau canadien des visas ou un Centre de réception des demandes de visa (CDRV).

Pour s’y retrouver dans les sigles…

TET : Travailleur étranger temporaire

PTET : Programme des travailleurs étrangers temporaires

VRT : Visa de résidence temporaire

EIMT : Étude d’impact sur le marché du travail

EDSC : Emploi et Développement Social Canada

CDRV : Centre de réception des demandes de visa

Pour en savoir plus sur les permis de travail canadiens :

Obtenez des informations détaillées sur les démarches à effectuer pour partir travailler au Canada sur le site du gouvernement du Canada.

*Pour savoir où envoyer votre demande, utilisez la carte interactive des bureaux des visas canadiens à l’étranger.

Date de publication : 1 aoû 2014

Autres articles sur le sujet

Mobilité internationale : comment bien négocier son départ ?
Travail à l’étranger : quelles incidences sur votre retraite ?
Fiscalité : quels points de vigilance en cas d'expatriation ?
Expatriés : quelles assurances résilier avant votre départ ?
Seniors expatriés : comment toucher votre retraite à l’étranger ?
Transporter ses effets personnels à l'étranger : comment faire ?
Impôts payés à l’étranger : comment obtenir un remboursement de taxes ?
Retraite à l’étranger : les meilleures destinations
Décrocher la résidence permanente au Canada via Entrée express
Suivre son conjoint à l’étranger : la démission légitime
Scolarité des enfants à l’étranger
Le recours à une agence de relocation vu par un expat à Londres
Les établissements scolaires français à l’étranger en 4 questions
Longs voyages : 3 façons de quitter son job sans démissionner
Résidence permanente en Australie : comment l’obtenir ?
Stocker ses biens pendant son séjour à l’étranger : mode d’emploi
Entreposer ses affaires : le stockage mobile vu par un expat
Les services de relocation en 4 questions
5 conseils pour ouvrir un compte bancaire à l’étranger
S’établir au Québec grâce au Programme de l’Expérience Québécoise (PEQ)
10 idées de jobs pour les globe-trotters
3 façons de décrocher une carte verte américaine
Faire légaliser des documents
Classement des villes les plus chères pour les expatriés
Expatriation : choisir un pays où il fait bon vivre
Expatriés français : quelles destinations, quels profils ?
La fiscalité des expatriés
Check list de l'expatriation
Bien préparer son déménagement à l'international