Voyager avec son animal de compagnie

Voyager avec son animal de compagnie

Partir à l’autre bout du monde oui, mais pas question de laisser Médor ou Brutus à la maison. Chiens et chats peuvent en effet accompagner leurs maîtres pendant leurs séjours à l’étranger, sous conditions bien entendu. Il est donc important de prendre toutes les mesures pour que le voyage se déroule sans accrocs.

Que vous voyagiez en avion, en train, que votre animal pèse 2 ou 10 kg ou que celui-ci soit un chien d’assistance, de nombreuses précautions sont nécessaires si vous souhaitez voyager avec votre animal de compagnie. Un long parcours vous attend pour que le voyage se déroule dans les règles, en toute sécurité pour vous et votre animal. Il faut donc s’armer de patience pour que tout se passe au mieux, avant et pendant votre séjour à l’étranger.

Préparer le voyage de son animal

Le plus important : les formalités liées à la santé

Les vaccinations

Quand on parle de vaccin pour les animaux domestiques, on pense forcément au vaccin contre la rage. Mais d’autres vaccins sont indispensables suivant les pays de destination. Ainsi, si vous voyagez en Nouvelle-Calédonie, une vaccination efficace contre la leptospirose, la maladie de Carré ou encore l’hépatite de Rubarth vous sera demandée. Pour l’Australie, la situation est similaire. Veillez donc à vous renseigner sur votre pays de destination et la vaccination.

Les certificats de santé

Ce sont les documents officiels qui permettront de prouver que votre animal est en bonne santé et qu’il a subi les vaccins obligatoires pour le pays de destination. Ces documents doivent être signés par un vétérinaire agréé par la direction des services vétérinaires de votre région.

L’identification par micropuce

Depuis plus de 20 ans, l’identification des animaux de compagnie est obligatoire dans les cas suivants :

- les chiens, chats et furets (dits les « carnivores domestiques ») ;

- tous les chiens de plus de 4 mois nés après le 6 janvier 1999 ;

- les chiens et chats qui changent de propriétaire à la suite d’un don ou d’une vente.

Depuis 2011, l’identification par micropuce électronique est obligatoire. Celle-ci se réalise chez le vétérinaire, en implantant une micropuce sous la peau de l’animal sans danger pour celui-ci. Une fois identifié, l’animal est répertorié dans un fichier national et une carte d’identification est remise au propriétaire.

Sachez que pendant votre voyage, cette micropuce fonctionne également et que le fichier est consultable dans le monde entier.

Ne pas oublier la trousse de médicaments…

Votre animal a le mal des transports ? N’hésitez pas à prévoir quelques médicaments homéopathiques. Si vous hésitez ou si vous souhaitez administrer un médicament plus fort, renseignez-vous auprès de votre vétérinaire.

Pour le reste, vous pouvez prévoir dans cette trousse des accessoires pour prévenir les mauvaises surprises. Un insecticide, un thermomètre, des compresses, un sérum anti-venin (à conserver au frais) sont autant d’éléments que vous pouvez emporter avec vous pour votre animal.

L’avion, un voyage sous conditions

Vous pensez acheter le billet d’avion et voyager avec votre animal de compagnie ? Prévoyez dès maintenant de prévenir la compagnie aérienne, car les places pour les animaux domestiques sont limitées dans les avions.

Quelques jours avant votre départ, pensez à rappeler la compagnie aérienne pour confirmer que votre animal voyagera avec vous.

En soute ou en cabine ?

En règle générale, seuls les « petits animaux » sont acceptés en cabine. Par exemple, la compagnie Air France accepte des animaux jusqu’à 4 kg en cabine. Un supplément tarifaire s’applique en fonction de la destination du vol. Mais il peut y avoir des exceptions. Si le voyageur est handicapé avec un chien d’assistance, celui-ci pourra être accepté à bord. En général, il n’y a pas de supplément dans ce cas de figure.

Dans les autres cas, l’animal devra voyager en soute, à l’aide d’une cage de transport que vous devez fournir. Comme pour un voyage en cabine, un supplément s’applique selon les compagnies et selon les destinations. Pas de panique : la soute est un espace ventilé, pressurisé et chauffé. L’animal sera également positionné de manière stable. Enfin, comme pour votre valise, pensez à indiquer le nom de votre animal, votre numéro de téléphone et l’adresse de destination.

Exemple : avec Air France

Air France a des conditions particulières pour l’accueil des animaux de compagnie à bord de ses appareils :

  • L’animal doit être âgé d’au moins 15 semaines et avoir ses vaccins à jour
  • La cage de votre animal doit être en plastique rigide, fermée et homologuée IATA
  • Signaler l’animal dès la réservation du vol
  • Imprimer et présenter un formulaire spécial
  •  … etc…

Pour retrouver toutes les dispositions, visitez la rubrique Transport des animaux sur le site internet d’Air France.

Insolite : Pet Airways, la compagnie aérienne des animaux !

Qui l’eût cru ? Il existe une compagnie aérienne entièrement dédiée et réservée au transport des animaux de compagnie. Créée en 2009, cette compagnie aérienne transporte les animaux entre les différentes villes des Etats-Unis. Mais si la curiosité était au rendez-vous, il semble que des problèmes financiers ont obligé la compagnie à cesser son activité...

Le train

Pour voyager avec son animal de compagnie en train, plusieurs solutions sont possibles. S’il pèse moins de 6 kilos, vous devrez l’installer dans un panier ou une cage adaptée. Le tarif est en général de 6 euros.

Si votre animal pèse plus de 6 kilos, un billet de 2e classe en demi-tarif sera obligatoire. Depuis peu de temps, on peut désormais réserver le billet de son animal en ligne.

Pendant le voyage, l'animal doit rester dans le couloir ou entre les wagons. On vous conseille de le faire bien se tenir, car les autres passagers, s'ils n'apprécient pas ce genre de compagnie, peuvent exiger que vous vous déplaciez.

Et pour les animaux d'assistance ?

Les chiens d’assistance sont acceptés dans tous les trains de la SNCF, à condition qu’ils soient tenus en laisse. Le port de la muselière n’est pas forcément obligatoire pour les chiens guides. Enfin, sachez que la SNCF permet aux animaux d’assistance de voyager gratuitement.

Pendant le voyage : profiter du séjour avec son animal

L'hébergement

Une fois arrivé sur votre lieu de destination, les contraintes sont moindres pour vous et votre animal. Cependant, aussi bien au niveau de l’hébergement qu’au niveau de la circulation avec votre animal, quelques précautions sont nécessaires.

Que vous soyez en location, à l'hôtel ou au camping, pensez à vérifier au moment de la réservation que votre animal est accepté. Dans certains cas, il se peut que seuls les petits animaux soient acceptés dans l’établissement.

Par exemple, les campings acceptent les animaux de compagnie s’ils sont identifiés, vaccinés et tenus en laisse.

Hébergement pour les chiens d’assistance

La loi française autorise les chiens d’assistance dans les lieux de vacances. Mais attention : à l’étranger, ce n'est pas toujours le cas. Contactez l'ambassade ou l'office du tourisme du pays où vous comptez vous rendre : ils seront susceptibles de vous indiquer les établissements où votre compagnon sera accepté.

L’accès aux plages

C’est LA question que bon nombre de maîtres se posent au moment d’aller toucher le sable chaud…

Sachez que de nombreuses plages sont interdites aux animaux ou que leur accès est souvent réglementé ou limité (accès toléré dans une zone donnée ou soumis à des horaires). Dans tous les cas, votre animal devra toujours être tenu en laisse et la baignade lui sera souvent interdite…

Pour bien prendre soin de votre animal, pensez à le rincer abondamment à l’eau douce pour éviter que le sable et le sel n’irritent son pelage. Veillez à ce que votre animal revienne avec autant de bons souvenirs que vous !

Pour le retour : le certificat sanitaire sur place

C’est la dernière étape primordiale à faire avant votre retour en France. Pour être valable, ce certificat doit être rédigé moins de 10 jours avant votre retour, par un vétérinaire agréé du pays de votre destination. Pour plus d’informations, pensez à vérifier la règlementation européenne.

Pour en savoir plus sur les modalités de transport des animaux de compagnie

Si vous souhaitez en savoir plus sur le transport des animaux de compagnie, rendez-vous sur le site du Ministère du Développement Durable, rubrique Prendre l’avion avec son animal de compagnie.

Découvrez également le guide Voyager au Royaume-Uni avec votre chien.

Date de publication : 8 mar 2013

Autres articles sur le sujet

Voyager dans un pays exposé au risque de paludisme
Fièvre jaune et Certificat international de vaccination
Les vaccins pour les voyages
Longs voyages et décalage horaire
Les bons réflexes avant le départ : les précautions médicales
Partir en voyage lorsqu’on est enceinte
Conseil Santé : comment éviter les intoxications alimentaires ?
Santé et voyage : un voyageur informé en vaut deux !