L'organisation du système de santé au Canada

Au Canada, chaque résidant ou citoyen canadien est par défaut affilié au système de santé public qu’il est libre de compléter avec des prestations privées.

Système de santé public

Le système de santé public au Canada est sous la gouvernance du Canada Health Act.

Le système est national mais chaque province administre son propre programme. Il y a donc quelques différences d’une province à l’autre en termes d’admissibilité ou de tarification… Ainsi, si vous changez de province, vous devez vous réinscrire auprès du nouveau système de santé provincial, comme si vous changiez de pays.

  • Quelle couverture santé vous fournit l'assurance maladie canadienne ?

    On distingue les soins de santé primaires qui concernent les services des médecins et autres professionnels de santé et les soins hospitaliers.
    Les prestations gratuites fournies par le médecin sont les consultations à son cabinet ou à l’hôpital, le diagnostic et les traitements. Tous les soins considérés comme médicalement nécessaires sont gratuits.
    Les médicaments avec ticket modérateur sont partiellement pris en charge par le régime provincial de santé si l’on ne dispose pas d’une mutuelle.
    Les soins dentaires (sauf ceux disposés à l’hôpital) et optiques ne sont pas pris en charge, d’où le recours par de nombreux canadiens à des assurances privées qui couvrent ces frais.
    Les mutuelles fournit par votre entreprise prennent en charge la partie du ticket modérateur non financée par l’assurance maladie de la sécurité sociale.

  • Combien vous coûte l'assurance maladie? 

    Le financement du système de santé public revient au gouvernement fédéral, mais aussi aux provinces et aux territoires. Il s’effectue par l’intermédiaire des impôts et taxes.
    Une seule province, la Colombie Britannique finance les soins de santé par des primes mensuelles :
    - 54 $CA / mois pour une personne,
    - 96 $CA/mois pour un couple,
    - 108 $CA/mois pour une famille de trois enfants et plus.

  • Ce que vous devez faire :

    Certaines provinces exigent que le demandeur ait résidé pendant 3 mois au Canada avant d’être trousseadmissible (mais ce délais peut être abrogé si une entente est conclut entre votre pays d’origine et un régime provincial).
    Quoiqu’il en soit, pensez dès votre arrivée à demander votre carte d’assurance maladie. Vous pourrez vous procurer un formulaire de demande dans les pharmacies, chez le médecin, à l’hôpital…la province où vous vivez vous enverra par la suite votre carte d’assuré. Cette carte est indispensable pour bénéficier de la gratuité des soins. Il est donc important de la garder avec vous en permanence, et de la présenter à chaque visite médicale.

    Vous choisissez librement votre médecin au Canada et vous pouvez en changer quand vous le désirez. Les médecins de famille sont en nombre très insuffisants. Les cliniques médicales sans rendez-vous constituent une bonne alternative.

Système de santé privé

Le salarié cotise à la sécurité sociale canadienne et adhère en parallèle à une mutuelle par le biais de son entreprise, ou à une assurance privée pour couvrir les frais liés aux soins spécialisés.

En effet, il est interdit de s’assurer via un système privé pour des soins de santé primaires (prévention et traitement de blessures et maladies communes, services d’urgence de base, soins de santé mentale primaires, soins palliatif et de fin de vie, promotion de la santé, soins de maternité primaires…). Ces soins sont le plus souvent dispensés par le médecin généraliste.

Les établissements privés ne proposent donc aucune prestation de ce type et sont communément réservés aux médecines spécialisées.

Date de publication : 3 mai 2012