L’organisation du système de santé en Tunisie

Comment s’organise le système de santé en Tunisie ? Combien coûte et quelle couverture fournit la protection sociale tunisienne ? Nous vous informons sur le fonctionnement de la couverture médicale publique en Tunisie. 

Système de santé public

L’assurance maladie est gérée par la Caisse Nationale d’Assurance Maladie. Le régime de protection sociale en Tunisie est obligatoire et concerne toute la population. Il diffère selon la catégorie socioprofessionnelle.
Le conjoint et les enfants mineurs de l’assuré bénéficient de la Sécurité sociale et donc de l’assurance maladie.
Pour bénéficier des prestations de la Sécurité sociale, vous devez justifier soit :
- d’au moins 50 jours de travail effectués pendant les deux derniers trimestres,
- d’au moins 80 jours de travail effectués pendant les quatre derniers trimestres.

 

  • Quelle couverture santé vous fournit l'assurance maladie tunisienne ?

    Les établissements sanitaires et hospitaliers relevant de l’Etat offrent des prestations gratuites à tous les citoyens et résidents tunisiens.
    Les frais dispensées dans les établisements publics sont remboursés si l’assuré se rend dans l’un des trois niveaux d’infrastructures du système public :
    -    les centres de santé proposant les soins primaires,
    -    les hôpitaux de circonscription et hôpitaux régionaux,
    -    les CHU.
    L’assuré peut également bénéficier de prestations relvant de la médecine privée si celles-ci sont conventionnées et à conditions qu’il s’agisse :
    -    d’affections graves et/ou chroniques nécessitant une prise en charge intégrale de l’assurance maladie. On parle alors d'APCI (Affections Prises en Charge Intégralement).
    -    de certains cas d’hospitalisation et de chirurgie.

    Les modalités et le taux de prise en charge des soins s’effectuent selon :
    -    l’accès aux soins : prestations publiques ou privés,
    -    les modalités de paiement : à l’acte ou forfaitaire,
    -    le mode de prise en charge : avance de frais ou tiers payant,
    -    le niveau de couverture souhaité : taux de prise en charge, plafonnement des remboursements, prix de référence des médicaments…

    Il existe une convention entre la France et la Tunisie permettant aux détachés français de conserver leurs droits à la Sécurité sociale française pendant 3 ans, tant qu’ils dépendent d’un employeur Français. Seuls les expatriés auront l’obligation d’adhérer à la Sécurité sociale tunisienne.
     
  • Combien vous coûte l'assurance maladie en Tunisie ?

    Les cotisations au 1er octobre 2010 étaient de 6,75%, répartis entre le salarié et son employeur. 2,75% sont à la charge de l'employé et prélevés directement sur son salaire et 4% à la charge de l'employeur.
     
  • Ce que vous devez faire : trousse

    Les employeurs sont tenus d’affilier leurs employés à la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) dans un délai d’un mois à compter de leur établissement. Vérifier que cela a bien été fait car l'immatriculation auprès de la Caisse Nationale d’Assurance Maladie est obligatoire pour bénéficier de la couverture maladie.

Système de santé privé

Il s’est largement développé, aussi bien au niveau des infrastructures que de la capacité d’accueil et du personnel de santé. Le secteur privé propose entre autres des prestations de haute qualité de chirurgie esthétique, de thermalisme et de thalassothérapie visant à attirer les étrangers.
De même, les dentistes et opticiens ne se trouvent quasiment que dans le secteur privé.
Certaines prestations dans le système privé sont prises en charge par l’assurance maladie.

Date de publication : 3 mai 2012