La maternité à Singapour

Ca y est le test de grossesse est positif, vous allez avoir un bébé… à Singapour ! Vivre sa grossesse à l’étranger peut être une source d’inquiétudes : comment passer une grossesse sereine à Singapour ? Comment se passe l’accouchement ? Comment choisir un gynécologue ? Vous trouverez ci-dessous toutes les réponses à vos questions !

Choisir la maternité et le médecin

Deux possibilités s’offrent à vous : choisir un hôpital public ou privé. Dans les deux cas, vous bénéficierez de soins d’excellente qualité. La différence se situe principalement dans le fait que les maternités privés vous proposeront des packages (nombre de consultation, péridurale, accouchement, etc.) plus ou moins onéreux selon le type de chambre que vous choisissez et les services additionnels demandés. Contrairement aux cliniques françaises, vous n’avez pas besoin de réserver votre chambre 9 mois à l’avance, quelques semaines avant l’heureux évènement suffisent. Il vous sera généralement demandé un « deposit » quelques jours avant l’accouchement. Enfin, de nombreuses femmes choisissent le KKH, pour son excellent service d’une part, et pour rester proche de l’enfant en cas de complications d’autre part. En effet, les autres hôpitaux envoient généralement les nouveaux nés en néonatologie au KKH en cas de problèmes sans que les mères puissent suivre.

Concernant le choix du médecin, il y en a pour tous les gouts : star de la profession, adepte des accouchements naturels, accouchement dans l’eau, etc. Chaque personne a des besoins différents et il important de prendre le temps de discuter avec différents médecins pour être sure d’être sur la même longueur d’onde. N’oubliez pas de spécifier au préalable toutes demandes et exigences particulières pour le jour de la naissance de l’enfant, ne lésinez pas sur les détails. Cela vous évitera beaucoup de stress le jour J. Beaucoup de femmes à Singapour font également appel à des doulas, pour préparer et être soutenue pendant l’accouchement.

Le médecin vous remettra en suite une attestation de grossesse. Il est important de remettre celle-ci à votre assureur, pour que les frais relatifs à la maternité soient ensuite pris en compte comme tels et bien remboursés.

Note : à Singapour il est très courant de pratiquer des césariennes, on vous demandera alors quel jour et à quelle heure vous souhaitez accoucher, pour pouvoir entre autres prévenir vos proches à l’avance.

Examens clés

Une fois votre médecin choisi, des rendez-vous mensuels sont planifiés afin d’effectuer une échographie et autres examens classiques. Le nombre d’examens varie selon les médecins. Ne vous laissez toutefois pas trop tenter par la multitude d’examens complémentaires mais non-obligatoires que l’on peut vous proposer. Ceux-ci viendront alourdir la facture maternité et vous risquez de dépasser le montant couvert par votre assurance, qui sera alors à votre charge.
Notez que les tests contre la toxoplasmose ne sont pas obligatoires à Singapour, la maladie est plutôt rare ici.

Accompagnement pendant la grossesse

Vous trouverez à Singapour tout ce qu’il faut pour bien vivre sa grossesse. De nombreux établissements proposent des cours pour jeunes parents, des massages prénataux et des cours de yoga pour mamans. Vous pouvez également faire appel à des sophrologues et des doulas pour vous aider à vous détendre et aborder sereinement votre accouchement.

Accouchement

Si vous avez opté pour une césarienne, vous vous rendrez à l’hôpital le jour de votre rendez-vous. Le personnel médical s’occupera de vous dès votre arrivée, vous n’avez donc aucun souci à vous faire. Le médecin vous auscultera avant l’opération. Votre conjoint peut vous accompagner tout le temps, hors bloc opératoire. Pour un accouchement par voies naturelles, appelez votre médecin et rendez-vous à l’hôpital dès les premières contractions. Vous pouvez demander une péridurale à tout moment même si celle-ci n’est pas prévue dans votre package. Il est également possible à Singapour d’accoucher dans l’eau, vous devez cependant le planifier quelques semaines avant avec votre médecin. Les infirmières prennent tout de suite soin de votre bébé après l’accouchement, toujours sous la supervision d’un pédiatre. Votre médecin est également présent lors de l’accouchement.

Quant à votre conjoint, n’étant pas admis au bloc opératoire, il peut attendre dans les confortables salles d’attente de l’hôpital équipé de wifi, faire du shopping ou aller au restaurant…dans l’enceinte de l’établissement.

Post-partum

De retour dans votre chambre, vous recevrez la visite de nombreuses personnes : médecins, infirmières, conseillers sur l’allaitement et l’hygiène du bébé, etc. Vous pouvez faire les papiers de naissance et l’enregistrement administratif de l’enfant directement à l’hôpital moyennant des frais de dossier entre 40 et 60 SGD. Vous pouvez également ouvrir un compte épargne pour le bébé directement à l’hôpital.
Le médecin effectue quelques tests puis signe une décharge vous autorisant à quitter à l’établissement.
Pour les jeunes parents, une nouvelle vie commence. Pour répondre à vos questions et aborder sereinement votre rôle de parents, de nombreux cours, classes et coachs personnalisés sont proposés à Singapour. Allaitement, massages pour bébé, rééducation du périnée, il y en a pour tous les gouts. Ces activités ne sont toutefois généralement pas prises en charge par votre assurance.

Coût et package

Comme la santé en général, avoir un bébé à Singapour a un coût. Celui-ci dépend de plusieurs facteurs : nombre d’examens effectués lors de la grosses, type d’accouchement et chambre souhaitée, type de maternité choisie (public ou privé) nombre de jours alités, frais du médecin, services additionnels, etc. C’est pourquoi il est essentiel d’avoir une bonne assurance santé pour couvrir vos frais de maternité.
Comptez entre 5000 et 7000 SGD pour un accouchement naturel et entre 6000 et 9000 SGD pour une césarienne dans un hôpital public. Un hôpital privé peut facturer entre 12000 et 15000 SGD pour un accouchement naturel et entre 16000 et 25000 SGD pour une césarienne. Ces fourchettes ne comprennent pas d’éventuelles complications, qui sont cependant couvertes a 100% par votre assurance. Enfin les hôpitaux privés, et plus rarement les établissements publics, proposent des « maternity packages », qui incluent un certain nombre de consultations de suivi de grossesse, chambre, accouchement, etc. Ceux-ci sont choisis avec votre médecin, en début de grossesse.

Où aller:

Pour recevoir le guide APRIL Santé et Bien-être à Singapour, contacter nos conseillers APRIL. Vous y trouverez toutes les bonnes adresses de médecins, hôpitaux et conseillers pour profiter de votre grossesse.

 

Date de publication : 22 mar 2016