Le système de santé en Italie

santé en Italie

Vous partez en Italie et vous vous demandez comment seront pris en charge vos frais médicaux ? Découvrez le fonctionnement du système de santé italien et les démarches à effectuer selon votre situation. 

Organisation du système de santé public

En Italie, les prestations de soins de santé sont fournies par le Service National de Santé (SSN, Servizio Sanitario Nazionale). Néanmoins, la gestion du système de soins est décentralisée. Le SSN est en effet organisé sous la forme d’un réseau de services régionaux : des Agences Sanitaires Locales (ASL, Azienda Sanitaria Locale) sont présentes dans l’ensemble du pays et disposent d’une importante autonomie. Les moyens étant différents dans chaque région, de fortes inégalités régionales (qualité des soins, délais d’attente…) existent.

La couverture santé fournie par le SSN

Le Service National de Santé permet à l’ensemble des affiliés d’accéder gratuitement aux soins médicaux de base :

  • médecine générale,
  • pédiatrie,
  • soins obstétriques et gynécologiques (participation prévue pour les patients dont les revenus dépassent un certain plafond),
  • soins dentaires,
  • hospitalisation,
  • certains médicaments et produits pharmaceutiques délivrés sur ordonnance.

Pour bénéficier de la gratuité des soins, il est nécessaire de se rendre dans un établissement conventionné auprès du SSN. Les autres prestations santé (examens de laboratoire, prothèses, consultations chez un grand nombre de spécialistes…) ne sont prises en charge que de façon partielle.

Les délais d’attente dans le secteur public étant souvent très longs, il s’avère parfois indispensable de recourir à la médecine privée. Dans ce cas, une consultation coûte entre 50 et 80€ avec un généraliste et jusqu’à 150€ avec un spécialiste.

La couverture santé des expatriés en Italie

La prise en charge de vos frais de santé en Italie dépend de votre situation, de la durée de votre séjour et/ou de votre nationalité.

Vous êtes européen et expatrié en Italie pour moins d’un an

Avant de partir, demandez la CEAM (Carte Européenne d’Assurance Maladie).

Vous êtes détaché en Italie par votre employeur

Lors de votre détachement, vous continuerez à bénéficier en Italie de la Sécurité sociale de votre pays d’origine.

Pour compléter les remboursements de la CEAM  ou de la Sécurité sociale, il est conseillé de souscrire une assurance santé pour expatriés en Italie.

Vous êtes expatrié

Pour être couvert par le SSN il est nécessaire de s’inscrire auprès de l’Agence Sanitaire Locale de votre lieu de résidence. Vous devez vous munir :

  • d’une pièce d’identité en cours de validité,
  • de votre numéro fiscal (codice fiscale),
  • d’un certificat de résidence,
  • de votre demande de choix du médecin traitant.

Vous recevrez alors votre carte d’assurance santé (Tessara sanitaria).

Parce que les délais d’attente dans le secteur public vous obligeront fréquemment à passer par la médecine privée, souscrire une assurance expatrié au 1er euro peut constituer une solution avantageuse : vous pourrez bénéficier d’une prise en charge de l’intégralité de vos frais de santé et choisir librement votre établissement de soins. 

Pour en savoir plus sur le système de santé italien :

Consultez la liste des Agences Sanitaires Locales sur le site du Ministère de la santé italien.

Date de publication : 21 oct 2013