Les maladies à Singapour

maladie singapour

Située au cœur de l’Asie du sud-est, Singapour est une métropole moderne, dotée d’infrastructures de dernier cri, construite sur une ile jadis recouverte de forêt tropicale, nourrie par le climat équatorial de la région. Si cet exotisme, encore présent a Singapour, ravi les visiteurs et les expatriés, il apporte néanmoins son lot de maladies tropicales et autres infections face auxquels il convient d’être prudent. 

Maladies tropicales à Singapour

Comme de nombreux pays d’Asie du sud-est, Singapour n’échappe pas à la dengue, maladie transmise essentiellement par piqûre de moustique et contre laquelle il n’existe pas de vaccin. Les symptômes se manifestent 2 à 3 jours après la piqûre par de fortes céphalées, fièvre, douleurs musculaires, rougeurs de la peau et fatigue importante. Il est conseillé d’éviter les zones où il y a présence d’eau stagnante (marais, etc.) ainsi que les parcs et forêts à Singapour la journée ou en soirée après de fortes précipitations. Munissez-vous également d’un anti moustique puissant. 

Il existe également des cas de Chikungunya à Singapour, transmis encore une fois par les moustiques lors de la saison la plus chaude. Les symptômes sont similaires à ceux de la dengue. 

Quant à la grippe aviaire à Singapour, l’épidémie s’est  tarie à ce jour. Néanmoins les autorités locales conseillent d’éviter, si possible, tout contact avec des volailles, de ne pas consommer de la viande crue ou peu cuite et de bien se laver les mains régulièrement. 

Si vous constatez l’apparition de fièvre ou autres symptômes mentionnés ci-dessus, prenez tout de suite contact avec un médecin à Singapour

Maladies courantes ou chroniques

Outre les maladies tropicales à Singapour, il existe également des maladies dites banales, qu’il est plus probable de contracter : angine, bronchite, rhume ou rhynopharingyte. Cela est dû simplement au fait que le climat singapourien est globalement chaud et humide tout au long de l’année tandis que les transports en commun, centres commerciaux et bureaux sont très climatisés. Il est possible que lors de votre arrivée à Singapour, quelques maux de têtes apparaissent. Consulter un médecin si ceux-ci persistent. 

Par ailleurs, les sportifs doivent être attentifs lors de leurs sorties : évitez les heures les plus chaudes de la journée, protégez votre tête d’une casquette par exemple et hydratez-vous suffisamment. La chaleur rend les activités sportives plus intenses et accroît la tachycardie.  

Conseil : emmenez dans votre valise quelques médicaments utiles (aspirine, anti-rhume, paracétamol, etc.). Si toutefois vous suivez un traitement particulier, vérifiez que vos médicaments sont autorisés par les douanes singapouriennes

Les enfants ?

A Singapour, le syndrome mains-pieds-bouche est relativement présent. Celui-ci peut provenir de différents virus très contagieux (majoritairement l'Enterovirus 71) et touche les enfants de moins de 10 ans. Il se manifeste par l’apparition de vésicules sur les mains, les pieds et la bouche des enfants. Il arrive fréquemment que les écoles ferment temporairement afin de limiter les risques d’infection. Pour éviter la contamination, il est recommandé de bien se laver les mains et désinfecter les surfaces potentiellement contaminées. 

Vaccination

Pour entrer à Singapour, seule la vaccination contre la fièvre jaune est obligatoire si vous avez séjourné dans un pays africain au cours des 6 derniers mois. Il est toutefois recommandé d’être à jour sur ou d’avoir effectué les vaccins suivants : tétanos, rage, hépatite B.

Pour en savoir plus sur la santé à Singapour :

Découvrez notre dossier « Healthcare abroad ».

Date de publication : 20 jan 2016