Quel visa pour Singapour ?

Que vous souhaitez voyager, vivre ou travailler à Singapour, il vous faudra un visa. Singapour propose une multitude de visas, plus ou moins faciles à obtenir, selon votre profil. Pour vous aider à y voir plus clair et trouver le visa qu’il vous faut, lisez la suite.

Je suis étudiant

Si vous êtes étudiant en échange dans une université singapourienne, il vous faudra un student pass, délivré par l’ICA. Ce pass est valable 6 mois renouvelables. Ce visa ne permet pas de travailler à temps plein, seulement de faire quelques jobs étudiants (baby sitting, cours particuliers, etc,).

Si vous avez entre 18 et 25 ans et souhaitez faire un stage ou travailler quelques mois à Singapour, vous devrez faire une demande de Work Holiday Pass (WHP). Celui-ci est valable 6 mois, non renouvelables, à condition que votre formation soit reconnue parmi les meilleures du monde d’après les classements officiels. A vrai dire, les conditions d’acceptation ou de rejet du WHP sont assez floues. Vous devez faire les démarches vous-même et vous acquitter des 150 SGD de frais de visa. Rendez-vous ici pour en savoir plus sur les WHP.

Pour un stage de 3 mois, vous pouvez avoir un Training Pass à condition de percevoir une gratification supérieure à 3000 SGD par mois. LeTraining Pass n’est pas renouvelable et les démarches doivent être faites par l’entreprise qui vous accueille.

Je visite

Les ressortissants français se voient délivrer un visa de tourisme gratuitement, valable 90 jours, à leur arrivée à Singapour. Ce visa peut se renouveler, il suffit de sortir du territoire et d’y entrer à nouveau pour en recevoir un nouveau, valable toujours 90 jours.

Si un membre de votre famille possède un Employment Pass ou est résident permanent à Singapour, celui-ci peut demander un Long Term Visit Pass pour vous, vous permettant de rester plus longtemps à Singapour. Ce pass est renouvelable sans limites. Il ne vous permet pas de travailler mais vous pouvez chercher un travail et accéder à un EP une fois qu’une entreprise souhaite vous embaucher.

Je veux travailler à Singapour

Le visa le plus commun parmi les expatriés est l’Employment pass (EP), détenu par 11% des étrangers non-résidents de Singapour. Celui-ci est délivré sous condition de revenus : 3300 SGD minimum par mois pour les jeunes diplômés, plus pour les cadres. Comme pour le WHP, les raisons sont assez floues quant à l’acceptation ou au rejet de la demande cependant avoir de bons diplômes et des expériences professionnelles intéressantes pour le marché singapourien peut accroitre vos chances d’obtenir un EP. C’est à l’entreprise d’en faire la demande pour vous. Il n’y a pas de quotas et celui-ci est renouvelable. Notez toutefois que l’EP est lié à votre travail: si vous perdez votre emploi, vous perdez votre EP avec.
Si vous gagnez plus de 12000 SGD par mois et que vous avez un EP (18000 SGD si vous n’avez pas d’EP), vous êtes éligible au Personalised Employment Pass, valable 3 ans et non renouvelable. Celui-ci offre plus de flexibilité : pas besoin de refaire une demande en cas de changement de travail et accès à certains métiers (médecine, juridique etc.).

Le S-pass fonctionne comme l’EP sauf que les conditions salariales sont de 2000 SGD par mois minimum et qu’il y a cette fois des quotas. Une assurance santé est obligatoire pour obtenir ce visa. Environ 11% des étrangers non-résidents de Singapour détiennent ce pass.

Enfin le Working Pass concerne les travailleurs peu qualifiés dans les industries du bâtiment, des services à la personne, de la manufacture ou de l’industrie maritime. Ce visa est détenu par 45% des étrangers vivant à Singapour, majoritairement des citoyens indiens, malais ou indonésiens.

Mon/ma conjoint(e) travaille à Singapour

Si votre conjoint(e) a trouvé un emploi à Singapour et que vous souhaitez le/la suivre, vous pouvez avoir un Dependant Pass (DP). Les enfants sont également sous DP. Ce pass dépend de l’EP de votre conjoint(e) et donc de son travail. Il ne vous permet pas de travailler sauf si vous recevez une Letter of Consent délivré par le ministère du travail (MOM à Singapour). 14% des étrangers non-résidents à Singapour détiennent ce pass. Il n’y a pas de quotas et il est renouvelable. Pour prétendre à un DP il faut toutefois que le détenteur de l’EP ait un revenu supérieur à 4500 SGD mensuels.

Je suis entrepreneur

Il est également possible d’avoir un EntrePass lorsque l’on souhaite créer une start-up à Singapour. Ce visa dure un an et il est renouvelable. Il n’y a pas de quotas. Vous devez toutefois enregistrer votre entreprise au Accounting and Corporate Regulatory Authority, posséder au moins 30% des parts et l’entreprise doit avoir au minimum 50.000 SGD de liquidités sur un compte bancaire singapourien. Certains types de business ne sont toutefois pas éligibles : salons de beauté, cafés, bars, etc.

Besoin d’une assurance ou une complémentaire santé:

Pour optimiser votre couverture santé à Singapour n’hésitez pas à contacter un de nos conseillers SingExpat.

Date de publication : 7 avr 2016