Quelle différence entre le privé et le public en matière de santé à Singapour ?

A Singapour, la santé est une des priorités du gouvernement. La Cité-Etat bénéficie en effet du système de santé le plus performant au monde, d’après le classement annuel Bloomberg Most Efficient Health Care 2014. Comme dans de nombreux pays, il existe un système public et privé. De nombreux expatriés préfèrent se tourner vers le privé, en pensant y trouver une meilleure qualité de soins. Or à Singapour, les différences entre les deux secteurs sont relativement minimes.

Gestion et financement

Pour comprendre la différence entre le public et le privé à Singapour, il faut tout d’abord savoir que les deux secteurs sont gérés et financés différemment. Les établissements publics sont subventionnés par l’Etat, qui vend des licences a des entreprises qui s’occupent de la gestion des hôpitaux, comme Singhealth par exemple. Leur objectif est de fournir une qualité de soins de haut niveau au meilleur prix. Les établissements privés sont, eux, indépendants et fonctionnent comme une entreprise, avec parfois de vrais businessmen. Ils sont libres de choisir leur mode de fonctionnement et de choisir leurs tarifs (voir-ci-dessous).

Prise en charge

Une des principales différences entre les deux secteurs concerne la prise en charge. Dans le privé, vous obtiendrez très rapidement un rendez-vous (parfois le jour-même ou le lendemain) contre 3 à 6 jours dans le public. Aux urgences également, l’attente peut être moins longue dans une clinique ou hôpital privé (en fonction de l’heure, du jour de la semaine ou du type d’urgence). Cela est simplement est dû à la demande, qui est bien plus importante pour un établissement public du fait des coûts moins élevés. Par ailleurs, une clinique privée peut vous proposer des services additionnels tel que la mise en place d’un transport depuis chez vous jusqu’à l’établissement.
Sachez que si vous devez appeler une ambulance en cas d’imprévu, celle-ci vous acheminera toujours vers l’hôpital public le plus proche. Si vous voulez vous rendre dans un hôpital privé vous devez les appeler directement.

Infrastructures

Publiques ou privées, les infrastructures sont de très bonne qualité. Les chambres sont propres et confortables dans un hôpital public. Un établissement privé pourra cependant vous offrir une chambre digne d’un « hôtel 4 étoiles » (suites de 158m2 avec bain moussant, majordome et infirmière personnelle au Mount Elizabeth). Les expatriés vantent également la qualité et la variété des repas servis : traiteur italien, fromages français, etc.
Concernant l’équipement médical, le secteur public l’emporte. Dotés des dernières technologies et de services très bien équipés, il est généralement préférable de se rendre dans un hôpital public pour une intervention lourde ou qui requiert beaucoup de technicité.
D’autre part, certains établissements publics sont spécialisés, c’est le cas du KKH, Women’s and children’s hospital, leader en gynécologie, obstétrique et pédiatrie à Singapour.

Personnel médical

Ici peu de différences, les deux secteurs bénéficient d’un personnel très qualifié et expérimenté. Au National University Center, vous rencontrerez beaucoup de docteurs qui sont également professeurs ou/et chercheurs a l’université, reconnus comme des pointures dans leur domaine. La seule différence réside dans le fait que dans le privé les médecins sont indépendants et définissent eux-mêmes le montant de leurs honoraires.

Coût

Il s’agit de la principale distinction entre le public et le privé à Singapour. L’écart sur la facture peut être considérable pour le même type d’opération et la même qualité de soins. Les établissement publics ne facturent que le nécessaire et ne pratiquent pas d’excès tarifaires. Quant aux hôpitaux et cliniques privées, étant indépendants et non subventionnés pas l’Etat, ils sont libres de choisir leurs prix et leurs marges. Par ailleurs, ne vous laissez pas impressionner par le nombre de tests et de services annexes qu’ils vous proposent au risque de vous retrouver avec une facture très salée.

Que choisir ?

Tout dépend de ce que vous recherchez (chambre luxueuse, rendez-vous rapide, etc.). Pour une simple consultation, une opération ou un traitement important ou une prise en charge en soins intensifs, il est recommandé de se tourner vers le public, ou vous serez très bien pris en charge tout en limitant les frais par rapport au privé, qui grimpent très vite.

Pour en savoir plus:

Le système de santé à Singapour

 

Date de publication : 23 fév 2016