S’installer à Singapour, mode d’emploi

Expatriation à Singapour

Modernité, propreté, salaires souvent attractifs… Singapour ne cesse d’attirer de nombreux expatriés en quête d’une meilleure progression de carrière et qualité de vie. La Cité-État asiatique arrive d’ailleurs en tête du classement HSBC Expat Explorer Survey 2015. Découvrez nos conseils pratiques pour bien préparer votre expatriation à Singapour.

 

Travailler à Singapour

Pour être autorisé à travailler à Singapour, il est nécessaire d’obtenir un visa de travail. Il existe de multiples catégories de visas différents, appelés work permits ou work passes. Selon votre activité professionnelle, votre niveau d’expérience et votre salaire, vous n’aurez pas accès au même type de permis de travail. C’est à votre employeur d’effectuer la demande.

Pour tout savoir sur l’emploi à Singapour, rendez-vous sur le site du Ministry of Manpower.

Trouver un logement à Singapour

Une grande majorité de singapouriens réside dans des HDB, qui sont des appartements administrés par l’état. Ces logements ont l’avantage d’être assez peu onéreux. De nombreux expatriés vivent dans des résidences privées de standing, appelées condominiums.

Pour louer un appartement, il vous faudra généralement régler 2 mois de caution ainsi qu’un mois de loyer d’avance. Sachez également qu’à Singapour, la plupart des baux sont conclus pour une durée de 2 ans.

Scolariser ses enfants à Singapour

Le système éducatif public singapourien est de bonne qualité et l’enseignement est dispensé en anglais. Si certains enfants d’expatriés ont la possibilité de s’inscrire dans une école publique locale, il vous est aussi possible de préférer scolariser vos enfants dans un établissement scolaire français ou une école internationale

Renseignez-vous sur les frais d’inscription, parfois très élevés ! Pour une première inscription au Lycée Français de Singapour en 2016-2017, il faut par exemple compter près de 3 500 €. Il faut ensuite ajouter à cette somme les droits de scolarité annuels, supérieurs à 12 000 € pour un élève de collège.

Se déplacer à Singapour

À Singapour vous pouvez emprunter :

  • le métro (MRT),
  • les bus,
  • les taxis.

La carte rechargeable EZ-Link permet d’accéder facilement à ces différents modes de transports. 

Prendre soin de sa santé à Singapour

Si la qualité des soins médicaux à Singapour est excellente, vous n’aurez pas accès au système de santé local (National Health Plan) si vous n’êtes pas résident permanent. Parce qu’en matière de santé, les prix s’envolent très rapidement, il est indispensable de disposer d’une assurance pour expatriés à Singapour.

S’amuser !

Ce n’est pas parce que vous vivez à Singapour que vous ne verrez que gratte-ciels et centres commerciaux… Singapour est aussi une ville-jardin multiethnique. 

Quelques idées, pour commencer :

  • explorer la réserve naturelle de Bukit Timah,
  • découvrir les spécialités locales dans un hawker centre,
  • parcourir les rues de Chinatown et de Little India,
  • passer une après-midi au jardin botanique,
  • pratiquer le ski nautique à l’East Coast Park.

Pour en savoir plus sur l’expatriation à Singapour :

Vivre à Singapour, combien ça coûte ? Rendez-vous Expatistan.com pour évaluer le coût de la vie dans la Cité-État.

Date de publication : 14 déc 2015