Image d'introduction
Texte d'introduction

Vanessa et Joana sont deux jeunes françaises qui ont décidé de profiter du Programme Vacances-Travail (PVT) au Canada. Leur Working Holiday Visa (WHV) en poche, ces 2 Parisiennes à Montréal passeront un an sur le sol canadien. Elles nous ont fait part de leurs motivations et de leurs projets. 

Corps de l'article

On vous imagine très bonnes copines mais… à vous de nous dire qui vous êtes.

Nous c'est Joana et Vanessa ! On s'est rencontrées au lycée, il y a 12 ans, et malgré le temps et les aléas de la vie, on ne s'est jamais perdu de vue. Nous avons beaucoup de points communs, ensemble on passe notre temps à refaire le monde pendant des heures, à blaguer et rigoler fort (trop fort d'après certains). Nous adorons faire de jolis gâteaux pour nos amis (cupcakes & co), nous sommes addict à notre make-up, au shopping et il semble qu'on ne se lassera jamais de voir et revoir les différentes saisons de Sex in the city. Par contre, nous sommes toutes les deux dotées d'un caractère bien trempé et quand c'est la guerre tous aux abris ! Mais le reste du temps n'est que rigolade et franche amitié. D'ailleurs, il aurait été impossible pour l'une comme pour l'autre de vivre cette aventure avec quelqu'un d'autre.

Le déclic pour tenter l'aventure au Canada, c'était quoi ?

Vanessa : Premièrement, vue de France le Canada semble être un pays propice à la découverte. Il est vaste, riche en termes de culture, de patrimoine et de paysages. Un rêve absolu. Le déclic s'est alors produit à la fin de mes études. Je n'avais jamais effectué d'expérience professionnelle à l'étranger et avant de rentrer dans la vie active je souhaitais partir loin pour vivre de nouvelles choses. Le Canada m'a semblé être la destination parfaite.

Joana : Je cherchais du travail, en vain. Un ami installé alors à Montréal m'a un peu parlé de sa vie outre Atlantique et j'ai été séduite par cette description. Je me suis dit que c'était le moment, qu'une belle aventure était possible et que si je ne trouvais pas mon épanouissement professionnel en France, je le trouverais peut-être ailleurs. Le Canada m'a toujours passionnée alors bingo !

Pourquoi Montréal ?

Vanessa : J'y suis déjà allée et j'ai beaucoup aimé. De plus, toutes les personnes qui y ont vécu ne m'ont fait que des retours positifs. Vivre à Montréal est un bon compromis. On y parle français et il est donc plus facile pour nous de trouver un travail dans notre branche de compétences. Ce qui nous permettra, confortablement, de financer notre découverte du reste du Canada.

Joana : J'ai plusieurs amis qui y vivent, qui ne veulent d'ailleurs plus revenir... Je leur fais donc confiance sur la douceur de vivre Montréalaise. Et puis, pour travailler il n'y aura pas de barrière linguistique et ça, c'est plutôt un bel avantage.

Pour ces 12 mois au Canada, vous avez plein de projets… On veut tout savoir !

Vanessa : Nous n'avons pas de projets précis hormis trouver un travail, s'acclimater à la vie Canadienne, visiter les endroits incontournables du pays, découvrir la culture. Disons que l'objectif principal est de se prouver à soi-même qu'on est capables de réaliser de grandes choses loin de chez soi, c'est ça l'aventure !

Joana : Plusieurs projets : travailler, me perfectionner dans mon domaine, améliorer mon anglais, passer mon permis (enfin, je vais essayer), voyager. Comme le dit Vanessa, en premier lieu nous prouver que nous sommes capables de beaucoup, loin des nôtres.

Pour en savoir plus :

Découvrez le site de nos 2 Parisiennes à Montréal et suivez les aussi sur Facebook et Twitter !

Suivez également l'actualité du PVT au Canada sur Facebook sur Twitter.

APRIL International sponsorise des voyageurs

Vous avez un projet de voyage original ? Vous disposez d'une présence digitale ? Et si on devenait partenaires ?

Titre articles poussés
Know more about : Das Work & Travel / Working Holiday Programm