Image d'introduction
etudes à l'etranger pour et contre
Date de publication
Texte d'introduction

Partir étudier une année aux Etats-Unis, en Chine ou en Australie vous fait peur ? C’est vrai que cette aventure se prépare et va vous faire sortir de votre zone de confort. Etes-vous prêt pour l’aventure ? Vous avez des doutes ? Vous avez besoin de peser le pour et le contre ? Alors c’est parti !Partir étudier une année aux Etats-Unis, en Chine ou en Australie vous fait peur ? C’est vrai que cette aventure se prépare et va vous faire sortir de votre zone de confort. Etes-vous prêt pour l’aventure ? Vous avez des doutes ? Vous avez besoin de peser le pour et le contre ? Alors c’est parti !

Corps de l'article

Les études à l’étranger : le meilleur moyen pour apprendre une langue

Dans la colonne « Pour », on trouve indéniablement l’apprentissage d’une langue. Rien de tel qu’une immersion totale pendant un an sur un campus étranger pour améliorer son niveau d’anglais. Parler couramment une langue étrangère est un sacré plus dans un CV et peut vous être utile quel que soit votre futur métier.
 
Mais c’est vrai, les premières semaines vont être difficiles. Dans la vraie vie, les gens parlent plus vite qu’en classe, ont parfois un accent difficile à comprendre et utilisent un vocabulaire différent de celui appris à l’école. Vous risquez d’être un peu perdu au démarrage, de ne pas suivre tous les cours et les discussions entre copains. Accrochez-vous ! Immerger dans une nouvelle langue, on apprend vite !

Elargir son horizon et son ouverture d’esprit

Les voyages forment la jeunesse. On nous le dit depuis des décennies mais cet adage est toujours aussi vrai ! En partant une année à l’étranger vous allez découvrir un nouveau pays, une nouvelle culture, vous frottez à d’autres façons de penser. Dans l’idéal, essayez de vous lier d’amitié avec des jeunes étudiants de votre pays d’accueil. Vous vivrez une expérience bien plus enrichissante que si vous restez entre étudiants internationaux. 
 
Oui, vous allez quitter vos amis. Ils vont vous manquer. Et se créer un nouveau réseau n’est pas toujours évident. Vous êtes timide ? Vous avez peur de vous retrouver seul et perdu dans ce nouvel environnement. Vous allez devoir vous forcer pour aller vers les autres et vous n’aimez pas cela. Avec Internet, vos amis et votre famille ne seront de toute façon pas très loin en cas de petit coup de déprime. Mais au milieu des nombreux étudiants du campus, il y a peu de chance que vous restiez dans votre coin très longtemps. 
 
♦ A lire aussi : 5 conseils pour bien s’intégrer dans son pays d’expatriation

Devenir autonome et apprendre à se débrouiller seul

Partir seul à l’étranger, c’est un peu se jeter dans le grand bain sans gilet de sauvetage. Trouver une coloc, se diriger dans une nouvelle ville, chercher un petit job, rencontrer de nouvelles personnes, se faire comprendre… il va falloir trouver des solutions tout seul et faire preuve de pas mal de débrouillardise. C’est d’ailleurs pour cela que les recruteurs apprécient tant les candidats qui ont voyagé !
 
Vous n’êtes jamais parti seul. Vos parents vous ont toujours aidé à vous installer et la débrouillardise, ça n'est pas votre point fort. Financièrement comment allez-vous y arriver ? C’est vrai que le gros point noir d’un tel voyage, c’est l’argent. Etudier à l’étranger coûte cher. Avoir des difficultés financières peut gâcher votre année. Vous allez devoir planifier vos finances avant de partir, chercher une bourse pour payer le cursus ou étudier la possibilité de travailler sur place. Ce sont les difficultés qui font grandir. Et si vous y arrivez, vous n’en sortirez que plus fier de vous !

Donner un coup de pouce à son CV

Une année à l’étranger est un bel atout dans votre CV. Un diplôme d’université étrangère est valorisant et peut donner un coup d’accélérateur à une carrière. Oui, mais vous pensez que dans votre métier, cela n’a pas d’importance. Lors d’un recrutement, le DRH ne regardera pas uniquement votre diplôme. Il essaiera de trouver le candidat dont les qualités humaines, appelées dans le jargon des recruteurs, les “soft skills”, correspondent le mieux à l’entreprise. En surmontant ses peurs et les embûches d’une année d’étude à l’étranger, vous montrerez ainsi votre personnalité et votre force de caractère. Vous prouvez que vous êtes capable de sortir de votre zone de confort, que vous avez de la volonté, une bonne capacité d’adaptation et que vous savez être autonome. Autant de qualités qui, à CV égal, pourront faire la différence. 

Convaincu des atouts que vous apporteront une année d’étude à l’étranger ? Ne partez pas sans une bonne assurance !

Frais de santé, assistance rapatriement, responsabilité civile et individuelle accident… Choisissez la formule d’assurance santé internationale étudiant qui convient le mieux à vos projets comme à votre budget : couverture des accidents et des urgences médicales, ou prise en charge quel que soit votre besoin de santé. 
En 3 minutes, calculez votre tarif!

Titre articles poussés
En savoir plus sur : Étudier à l'étranger