Image d'introduction
Bleisure : prolonger son voyage d'affaires en séjour touristique
Texte d'introduction

75 % des voyageurs d’affaires souhaitent prolonger leur séjour à l’étranger à titre de loisir (1). Et vous ? Aujourd’hui, le flou entre sphère professionnelle et personnelle ne cesse d’augmenter : par exemple, les voyages d’affaires se transforment de plus en plus souvent en vacances improvisées. Cette dernière tendance a un nom : le bleisure. Contraction de « business » et de « leisure », le bleisure consiste à prolonger son voyage d’affaires en séjour touristique. Mais une question se pose : si vous êtes assuré durant vos déplacements professionnels, est-ce toujours le cas pendant votre temps libre ? Décryptage.

Corps de l'article

Déplacements professionnels à l'étranger, quelle responsabilité pour l'employeur ?

Dans le cadre de la protection salariale, tout employeur se doit d'assurer la sécurité de ses employés. Cela vaut donc également à l'étranger pour tout déplacement professionnel : voyage d'affaires, mission ponctuelle, détachement...

Ce dernier doit impérativement vous informer des conditions sanitaires et sécuritaires de la destination, et être en mesure de vous couvrir en cas de risque :

  • maladies infectieuses ;
  • accès et qualité des soins de santé ;
  • environnement et infrastructures ;
  • situation géopolitique (terrorisme, vandalisme, enlèvement)…

> Pour aller plus loin : Salariés à l'étranger : responsabilité juridique de l'employeur

Une assurance en cas de bleisure ?

Contrairement à un voyage d'affaires classique, le bleisure implique une volonté de l'employé de prolonger son séjour à titre personnel. Toutefois, selon une jurisprudence récente (Cour de cassation, 2ème chambre civile, 12 octobre 2017) :

« le salarié, effectuant une mission, a droit à la protection prévue par l'article L. 411-1 du code de la sécurité sociale pendant tout le temps de la mission qu'il accomplit pour son employeur, peu important que l'accident survienne à l'occasion d'un acte professionnel ou d'un acte de la vie courante, sauf la possibilité pour l'employeur ou la caisse de rapporter la preuve que le salarié avait interrompu sa mission pour un motif personnel ».

De façon générale, le bleisure est une tendance que les employeurs peuvent avoir intérêt à privilégier pour encourager les déplacements professionnels de leurs collaborateurs. Une solution protectrice consiste alors à souscrire une assurance voyage d'affaires qui permet aux salariés d'être couverts à l'étranger durant toute la durée de leur déplacement.

> En savoir plus : Le bleisure, la tendance qui monte

(1) Booking, 2016.

PROTECTION SALARIALE COMPLÈTE À L'ÉTRANGER AVEC APRIL INTERNATIONAL

Le bon compromis ? Opter pour une assurance voyage d'affaires complète. Salariés, soyez assurés pendant toute la durée de votre déplacement, y compris en période de loisirs. Employeurs, évitez tout recours contentieux en privilégiant la sécurité de vos collaborateurs à l'étranger.

Découvrez toutes les offres d'assurance salariés à l'étranger d'APRIL. Du bleisure à l'occasion d'une mission ponctuelle, à l'expatriation, nous vous offrons une couverture complète ou modulable, adaptée à chaque besoin et chaque destination.

N'hésitez pas à demander votre devis en ligne !

Titre articles poussés
En savoir plus sur : Expatriation ou détachement