Image d'introduction
Date de publication
Texte d'introduction

Avez-vous pensé à donner votre sang dans votre pays d’accueil ? Si vous le faisiez déjà dans votre pays d’origine, pas de raison de changer vos habitudes ! Si c’est nouveau pour vous, c’est un beau geste qui témoigne de votre engagement et de votre intégration en tant qu’expatrié. En effet dans la plupart des pays, les banques du sang tendent à être sous-approvisionnées. Mais avant de foncer au centre de prélèvement le plus proche de chez vous, faites avec nous un tour des conditions à respecter dans ce domaine soigneusement réglementé.

Corps de l'article

Quelles conditions pour donner son sang à l’étranger ?

Quel que soit le pays où vous résidez, le don du sang est encadré de précautions générales afin de préserver la santé du donneur ainsi que la qualité des prélèvements. Il faut de manière générale :

  • être majeur ;
  • ne pas être sous le coup d’une infection ou d’un virus, ne pas en présenter de symptômes, ni être sous traitement antibiotique ;
  • ne pas être porteur, ni avoir été exposé à des virus transmissibles par le sang, tels que les hépatites B et C ou encore le sida ;
  • ne pas avoir consommé de drogues ;
  • ne pas être enceinte.

Il existe également des conditions de poids qui détermineront le volume de sang qui pourra être prélevé, ou interdiront son prélèvement. 
Certains pays fixent également un âge maximum pour le don du sang, au-delà duquel un avis du médecin traitant sera nécessaire.

À ces conditions de base peuvent s’ajouter des restrictions supplémentaires liées à la législation en cours dans le pays. L’ensemble de ces critères est généralement évalué par un questionnaire et un entretien avant le prélèvement.

Des critères supplémentaires pour les étrangers et voyageurs

Si vous avez voyagé, certaines précautions spécifiques à votre zone de déplacement peuvent être nécessaires. C’est notamment le cas si vous avez été récemment dans une zone sujette au paludisme qui est hautement transmissible par le sang. Prévoyez donc un historique de vos déplacements récents qui permettra au centre de prélèvement d’évaluer votre situation.

Il faut également noter qu’aux États-Unis, au Canada et en Australie, les dons du sang sont refusés venant de personnes ayant séjourné au Royaume-Uni ou en France dans les années 80 et 90, et ce quelle que soit leur nationalité. Cette restriction est due au risque d’exposition à la maladie de Creutzfeldt-Jacob, dont les conséquences sont encore peu connues aujourd’hui. 

Don gratuit, compensé, ou rémunéré ?

Dans la plupart des pays, il est interdit de rémunérer les donneurs de sang. En effet c’est la solution préconisée par l’OMS afin de maintenir un approvisionnement stable et de qualité. Cependant, là encore, les pratiques varient beaucoup selon les pays.

Afin de motiver les donneurs, certains pays misent sur des contreparties sous forme de bons d’achats ou d’objets-cadeaux, comme aux États-Unis. D’autres compensent le don par une journée de vacances qui sera octroyée par l’employeur, comme en Italie. Mais avec ou sans récompense, c’est une démarche importante à considérer avant tout pour son utilité !

Où donner son sang ?

Dans de nombreux pays tels que les États-Unis, la Finlande ou la Suisse, la Croix-Rouge centralise les opérations de don du sang. Dans d’autres pays, comme en France ou au Royaume-Uni, ce sont des établissements sanitaires spécialisés qui prennent en charge les dons. Si vous ne savez pas où vous adresser, vous pouvez demander conseil à votre médecin traitant ou en pharmacie ; ils sauront vous diriger vers l’organisme concerné.

Pour vous présenter au centre de prélèvement, pensez à vous munir de tous les documents qui permettront d’établir votre dossier : passeport et carte de groupe sanguin ainsi que votre historique de déplacements en cas de voyage récent.

APRIL International : la santé des expatriés, c’est notre métier

Pensez aux autres en donnant votre sang… et pensez aussi  à vous en choisissant une assurance santé internationale adaptée. Que votre séjour dure quelques mois ou plusieurs années, APRIL International vous propose des solutions flexibles et ajustées à votre mode de vie.
 

Titre articles poussés
Le plein de conseils & infos pour vivre à l'étranger