Image d'introduction
Tower Bridge
Date de publication
Texte d'introduction

Les contrats de travail d’expatriation au Royaume-Uni sont soumis à la législation anglaise. Le système britannique étant beaucoup plus flexible que le système français, bon nombre des droits et obligations de chaque partie doivent être précisés directement dans chaque contrat. Londres, Dublin Cardiff ou Edimbourg… : le droit commun du travail est pour sa part le même dans tout le Royaume-Uni, à quelques différences mineures près.

Corps de l'article

Droit du travail anglais : l’écrit est de rigueur

Selon la loi britannique (Employment Rights Act 1996), tout employeur est tenu par la loi de fournir à ses salariés un contrat de travail écrit. Celui-ci doit contenir certains détails essentiels, notamment l’identité des parties, le salaire proposé et le temps de travail exigé.

Si ce document n’est pas fourni dans les 2 mois suivant sa prise de fonction, le salarié peut poursuivre l’employeur en justice et peut bénéficier de dommages et intérêts. 

Expatriation au Royaume-Uni : CDI ou CDD ?

Le droit du travail anglais distingue, comme en France, deux types de contrats :

  • le fixed-term contract qui correspond à un CDD ;
  • le permanent contract qui correspond à un CDI.


Bien que moins régulés qu’en France, les contrats à durée déterminée sont tout de même limités dans le temps : un salarié en CDD depuis 4 ans ou plus doit se voir proposer un CDI par l’employeur.

Dans le cas d’un CDI, du côté de l’employeur comme du salarié, le délai de préavis de fin de contrat est d’une semaine par année travaillée, plafonné à 12 semaines. Ce délai ne peut pas être réduit, mais est souvent rallongé contractuellement. Il est important de noter qu’au cours de la première année de contrat, l’employeur n’est pas tenu de justifier un licenciement, ce qui rend ce type de contrat peu protecteur au début.

Le temps de travail et les vacances des salariés au Royaume-Uni

Bien que le régime des 35 heures n’existe pas en Angleterre, la moyenne hebdomadaire de durée de travail s’en approche puisqu’elle avoisine 38 heures. Elle est par ailleurs limitée à un maximum de 48 heures, limite pouvant néanmoins être dépassée s’il y a accord des deux parties. Pour les postes de cadres, il existe un équivalent au forfait journée français sous la dénomination unmeasured working time clause.

Côté vacances, les salariés bénéficient de 28 jours de congés payés par an au minimum. L’employeur peut étendre ce droit aux vacances, par exemple en accordant des jours de congé supplémentaires en fonction de l’ancienneté.

Retraites et assurance santé dans le droit du travail anglais

Le régime de retraite anglais repose essentiellement sur les contributions privées, l’employeur ayant uniquement l’obligation légale de proposer un plan de retraite complémentaire à ses employés (si l’entreprise emploie plus de 5 personnes). Cependant, de plus en plus d’employeurs choisissent d’offrir une participation au plan de retraite de leurs salariés, les conditions étant alors précisées dans leur contrat.

Les employeurs peuvent également proposer une mutuelle santé mais cela n’est en aucun cas une obligation. Tout salarié peut bénéficier du système de protection sociale NHS, qui lui garantit la gratuité des soins en établissement médical public. Pour autant, une complémentaire santé est indispensable pour avoir droit à un remboursement des soins prodigués dans le privé. 

> En savoir plus sur le système de santé et le coût des soins au Royaume-Uni


L’assurance santé d’APRIL International accompagne les expatriés au Royaume-Uni

Les résidents européens ne sont pas tous logés à la même enseigne en matière de qualité et de coûts des soins... Le système de Sécurité sociale du Royaume-Uni offre pour sa part un très faible choix de médecins, et des équipements souvent engorgés. Mais pour pouvoir bénéficier de soins en structures médicales privées, l’assurance complémentaire santé est indispensable. Pour protéger efficacement les salariés expatriés, APRIL International a justement développé une solution d’assurance santé internationale modulable et confortable, pour s’adapter à la politique mobilité de chaque entreprise. 

Titre articles poussés
En savoir plus sur : Obligations de l'employeur