Image d'introduction
Portrait de 2 PVTistes en Nouvelle-Zélande
Texte d'introduction

À l’heure de partir un an en PVT Nouvelle-Zélande, Judicaëlle et Clément sont venus nous rencontrer… De leurs préparatifs à leur bucket list en passant par leurs projets professionnels au pays du long nuage blanc, ils nous ont fait part de leurs projets !

Corps de l'article

Partir en PVT en Nouvelle-Zélande : coup de tête ou décision mûrement réfléchie ?

Partir en Nouvelle Zélande est une décision mûrement réfléchie depuis un an. Nous avons choisi la Nouvelle-Zélande car nous voulions un pays anglophone qui nous dépayse et où le niveau de vie est élevé. Profiter d'un an de PVT est une vrai chance, autant choisir un pays éloigné de la France ! C'est également un endroit où la criminalité est très faible. De plus, l'histoire et la culture du pays nous intéressent beaucoup.
Nous aimons la mentalité des néo-zélandais qui, d'après des retours d'expérience, laissent leur chance aux expatriés, notamment au niveau professionnel. Nous espérons que ce sera le cas pour nous.

Comment avez-vous préparé votre Working Holiday en Nouvelle-Zélande ?

Au mois de mars, nous avons fait notre demande de Working Holiday Visa sur le site https://www.immigration.govt.nz pour une centaine d'euros chacun. Il faut répondre à quelques questions. Cela dure entre 30 minutes et 1 heure. Nous avons reçu notre réponse au bout de 2 semaines. Il est très facile d'obtenir son visa pour la Nouvelle Zélande contrairement au Canada par exemple.
Une fois le Visa obtenu, nous avons réservé notre billet d'avion (uniquement l'allée) en faisant une escale d'une semaine par le Japon grâce aux billets dit de multi-destinations. Nous nous sommes ensuite renseigné sur l'ouverture d'un compte en Nouvelle Zélande, sur les forfaits téléphoniques, sur l'achat d'une voiture, sur le coût du logement... Nous avons d'ailleurs décidé d'opter pour la colocation car un loyer à Auckland en colocation revient à environ 200$ par semaine.
En ce qui concerne l'emploi, nous avons décidé de voyager le premier mois et de chercher du travail dans un second temps sur place grâce aux sites que nous avons répertoriés.

Vous comptez travailler pendant votre PVT. Des idées de jobs en tête ?

Nous souhaitons faire un peu de fruitpicking pour le fun mais pas trop longtemps car c'est assez physique.
Clément souhaite d'abord trouver un job alimentaire (restauration, hôtel, vente) le temps de trouver un poste de technicien/ingénieur (en fabrication additive par exemple ). Pour ma part, j'aimerai faire guide touristique dans un musée ou sur un bateau croisière ou alors professeur de français.

Et si vous partagiez votre bucket list des choses que vous avez absolument envie de faire pendant votre PVT Nouvelle-Zélande ?

Durant notre année en Nouvelle Zélande il y effectivement quelques activités que nous voulons faire :

  • Du fruitpicking car beaucoup de pvtistes passent par là et c'est un bon moyen de faire des rencontres.
  • L'achat d'une voiture en début de séjour nous permettra de faire un road trip dans l'île du Sud durant 3 semaines et de déplacer les week-ends quand nous serons sédentaires dans l'île du nord. Pour l'itinéraire, nous nous laissons de la flexibilité pour bouger en fonction de nos envies et de nos rencontres sur le moment. Nous utiliserons de manière abusive l'application CamperMate pour bénéficier des bons plans et identifier les choses à voir.
  • Le fameux village des Hobbits, à Rotuora est un passage obligatoire.
  • Se rendre sur les îles Fidji serait un plus. Le prix des billets d'avion est très abordable et la culture des habitants est exceptionnelle.
  • Si nous trouvons le courage, nous allons également faire du saut en parachute pour admirer les superbes paysages.
  • Et bien évidemment, faire de magnifiques randonnées !

APRIL International sponsorise des voyageurs

Vous avez un projet de voyage original ? Vous disposez d'une présence digitale ? Et si on devenait partenaires ?

Titre articles poussés
En savoir plus sur : Portraits d’expatriés