Image d'introduction
Préparez votre expatriation au Canada
Date de publication
Texte d'introduction

Avec 3 à 4 000 demandes de résidences permanentes annuelles rien que pour la province du Québec, la communauté des expatriés hexagonaux au Canada est de plus en plus importante ! Mais attention, pour s’installer dans le Grand Nord, disposer d’une bonne assurance expat est capital. Si l’aventure vous tente, découvrez nos conseils…

Corps de l'article

Avec 3 à 4 000 demandes de résidences permanentes annuelles rien que pour la province du Québec, la communauté des expatriés hexagonaux au Canada est de plus en plus importante ! Mais attention, pour s’installer dans le Grand Nord, disposer d’une bonne assurance expat est capital. Si l’aventure vous tente, découvrez nos conseils…

Comment fonctionne le système de santé canadien ?

Souvent citée comme modèle parmi les systèmes de santé mondiaux, la protection sociale canadienne est particulièrement avantageuse. Chapeautée par le Canada Health Act, celle-ci peut toutefois varier en fonction des provinces et comporter quelques légères différences. De manière générale, elle permet de bénéficier de consultations gratuites chez le médecin et à l’hôpital ainsi que de se faire rembourser intégralement les médicaments dits « nécessaires ».

Grâce à une entente entre la France et le Canada, vous pouvez en profiter en tant qu’étudiant, travailleur temporaire, post doctorant ou encore travailleur détaché.

En savoir plus: L’organisation du système de santé au Canada

Souscrire une assurance : nécessaire ou pas ?

Pour les citoyens canadiens comme pour les résidents étrangers, les soins ophtalmologiques et dentaires ne sont par contre pas remboursés ! Et pour un simple acte comme un détartrage, la facture peut facilement s’élever à 200 $ ! Pour ne pas plomber leurs économies, la plupart des Canadiens souscrivent alors une assurance privée soit via leur emploi, soit de manière individuelle.

En tant qu’expatrié, vous devrez vous aussi passer par les mêmes démarches. De surcroit, si vous n’êtes ni étudiant, ni travailleur détaché et que vous partez dans le cadre d’un Programme Vacances Travail, vous ne pourrez pas prétendre à la protection sociale canadienne. Sans assurance, tous vos soins vous coûteraient des centaines, voire des milliers de dollars !

Les assurances expatriés : une bonne formule ?

Pour bénéficier d’une couverture santé efficace, il est alors conseillé aux expats quels qu’ils soient de se munir d’une assurance maladie complémentaire. Et dans le domaine, les assurances expatriés sont particulièrement recommandées.

Permettant de bénéficier d’une protection complète, celles-ci vous offrent une transition douce entre l’Hexagone et votre nouvelle terre d’accueil outre Atlantique. En vous offrant un degré de protection comparable à la Sécurité sociale française, le tout en vous adaptant aux spécificités canadiennes, vous n’avez pas à vous inquiéter de vos dépenses de santé.

> Pour aller plus loin : Assurance, scolarité, langue : la check-list de l’expatriation


 

APRIL, L’ASSURANCE EN PLUS FACILE : L’assurance expat’, pour partir sans souci !

Grâce à APRIL International, bénéficiez d’une assurance santé expatrié sur laquelle vous pouvez véritablement compter. Que vous vous rendiez au Canada pour votre emploi ou dans le cadre d’un Programme Vacances Travail, vous pouvez profiter de remboursements adaptés à vos besoins, quels qu’ils soient : couverture des frais d’hospitalisation, lunettes remboursées jusqu’à 700 €/an, remboursements étendus des consultations … Tout pour partir l’esprit tranquille !

Titre articles poussés
En savoir plus sur : Préparer son expatriation