Image d'introduction
Les pays qui cherchent à accueillir les expats en 2022
Date de publication
Texte d'introduction

Partir vivre et travailler à l’étranger en 2022 fait partie de vos projets ? Sachez que de nombreux pays sont en recherche active d’expatriés qualifiés ! Pour faire face au manque de main-d’œuvre dans certains domaines, ou pour redynamiser leur économie nationale après la crise sanitaire, plusieurs pays ont mis en place des mesures avantageuses pour attirer les travailleurs étrangers.

Corps de l'article

Le Canada ouvre grandes ses portes aux expatriés

Le Canada reste le grand favori des pays choisi pour l’expatriation, notamment grâce au dispositif Permis Vacances-Travail (PVT) qui attire de nombreux jeunes chaque année. Cependant, du fait de la crise sanitaire et des restrictions en vigueur, le Canada peine à remplir ses quotas d’immigration.

Au Québec par exemple, les besoins de main-d’œuvre qualifiée sont si importants que la province a décidé de lancer une mission de recrutement ciblant spécifiquement les expatriés francophones. De nombreux postes en ébénisterie, construction, mécanique ou encore tourisme, hôtellerie et restauration sont ainsi disponibles sur le site officiel Guichet-Emploi.

En Ontario, la pénurie de main-d’œuvre est également bien présente, notamment dans les secteurs de la plomberie, de l’architecture, de l’électricité ou encore de la comptabilité ou de l’enseignement !

Pour attirer plus d’expatriés qualifiés formés à l’étranger, les démarches administratives et les tests de compétences vont être allégés. Pour ces professions non liées à une accréditation obligatoire, il sera bientôt possible d’obtenir un certificat de travail sans devoir justifier d’une expérience de travail locale.

> À lire aussi : Bien s’assurer pour s’expatrier au Canada

Assurance santé au Canada : Devis en ligne ›

La Thaïlande : en quête de main-d’œuvre étrangère qualifiée

Les pays d’Asie sont souvent des destinations privilégiées par les expatriés - en raison du faible coût de la vie sur place par rapport aux pays occidentaux - et la Thaïlande n’y fait pas exception. 

Pour faire face à la pénurie de main-d’œuvre hautement qualifiée dans certains secteurs, comme les ingénieurs ou les chercheurs, le pays a mis en place plusieurs mesures avantageuses à destination des expatriés :

  • Un nouveau visa de 10 ans, proposé aux expatriés ainsi qu’à leur famille ;
  • La suppression de la notification de résidence tous les 90 jours ;
  • Des avantages fiscaux, avec le plafonnement de l’impôt sur le revenu à 17 %.

L’objectif de ces mesures ? Attirer au moins un million d’expatriés (investisseurs, retraités fortunés, mais également télétravailleurs et digital nomad) dans les cinq prochaines années.

Une seule condition à respecter pour les travailleurs qualifiés : pouvoir justifier d’un revenu minimum de 68 000 € au cours des deux dernières années, ou détenir un diplôme de niveau master.

> À lire aussi : Expatriés : comment fonctionne le système de santé en Thaïlande ?

Assurance santé en Thaïlande : Devis en ligne ›

L’Europe, véritable paradis pour les digital nomad

Les pays européens ne sont pas en reste quand il s’agit d’attirer des expatriés qualifiés. Une aubaine pour les digital nomad, qui peuvent travailler d’où bon leur semble !

Pour redynamiser certains villages et faire perdurer l’économie locale, l’Espagne et l’Italie ont mis en place des primes pour les expatriés s’y installant. En Croatie, des permis de séjour ont même été spécialement créés pour les télétravailleurs !

La Géorgie souhaite attirer les digital nomad grâce au programme Remotely From Georgia : un visa gratuit d’un an permettant de vivre et de travailler librement, tout en profitant du coût de la vie peu élevé du pays.

En Irlande, les start-ups peuvent recevoir des aides du gouvernement grâce au programme "Entreprise Ireland", et bénéficier d’un impôt sur les sociétés parmi les plus faibles d’Europe. Les conditions ? Monter une start-up domiciliée en Irlande, créer 10 emplois et réaliser un chiffre d’affaires d’un million d’euros sur trois ans. 

En Grande-Bretagne, des visas de travail sont réservés aux expatriés qualifiés ayant étudié dans les meilleures universités mondiales et ayant déjà une offre d’emploi dans une société en forte croissance située sur le sol britannique. Ces visas sont également accessibles aux entrepreneurs ayant convaincu un investisseur solide !

Assurance santé en Europe : Devis en ligne ›

APRIL International, l'assurance modulable qui vous suit à l'étranger

Envie de tenter votre chance et de partir habiter à l’étranger ? Où que vous décidiez d’aller, attention à choisir une assurance santé internationale adaptée à votre profil et à vos besoins !

Titre articles poussés
En savoir plus sur : Préparer son expatriation