Image d'introduction
Comment bien se préparer aux risques naturels survenant à l'étranger ?
Date de publication
Texte d'introduction

Expatriés et voyageurs d’affaires sont parfois amenés à résider dans des zones dites à risques. En amont de toute alerte, il est nécessaire de connaître les comportements à adopter lors d’un séisme, d’un ouragan ou d’une tempête. Le point pour une bonne prévention à l’étranger avec APRIL International.

Corps de l'article

Cartographie des catastrophes naturelles

En premier lieu, il est essentiel d’évaluer les risques de chaque destination. Certains sites internet répertorient les catastrophes naturelles dans le Monde, et actualisent leurs statistiques à partir du nombre d’événements recensés chaque année.

Les gouvernements des zones à risques établissent le plus souvent une liste des précautions à prendre en cas de catastrophe. En tant qu’expatrié, il est également conseillé de s’informer auprès des ambassades et des consulats de son lieu de résidence des mesures mises en place pour la sécurité des ressortissants français.

> Pour aller plus loin : expatriation et prévention des risques internationaux.

Prévenir les risques en cas de catastrophes naturelles à l’étranger

Séisme, typhon, tsunami, éruption volcanique… Quelle que soit la nature de la catastrophe, quelques précautions permettent de mieux les anticiper et de réduire leurs conséquences éventuelles :

  • avoir toujours chez soi et dans sa voiture des kits d’urgence. Ces derniers sont composés d’un éclairage de secours, de piles, d’une petite radio, des pastilles d’hydrochlonazone (désinfection de l’eau), d’une couverture de survie et d’une trousse de premiers soins ;
  • connaître les numéros d’appel des premiers secours du pays dans lequel vous séjournez ou vous résidez (pompiers, urgences médicales, police) ;
  • disposer de garanties d’assistance suffisamment protectrices, souscrites en même temps que votre assurance santé internationale à l’étranger (avance sur les frais de soins, rapatriement sanitaire, transport des membres de votre famille à votre chevet en cas d’hospitalisation…).

> Pour aller plus loin : les garanties indispensables d’une bonne assistance rapatriement.

Les gestes simples à adopter en cas de catastrophe naturelle

Bien étudier son logement permet de connaître les parties les plus solides du bâtiment (murs porteurs), et de les transformer en cas d’alerte en abri. Lors du passage d’un ouragan, il est conseillé de se réfugier dans une pièce sans fenêtre, et de ne pas tenter d’utiliser les diverses sources d’énergie (électricité, gaz…).

Si la catastrophe naturelle survient pendant que l’on se trouve dans son véhicule, la meilleure conduite à tenir consiste à s’arrêter le long de la route, le plus loin possible des arbres, ponts, et structures risquant de s’effondrer.

Enfin, même si ce réflexe est des plus compréhensibles, il est déconseillé de vouloir aller chercher ses enfants après un séisme : le personnel de l’école connaît les mesures de sécurité à appliquer, et prend en charge les élèves.

 

Une bonne couverture internationale pour parer aux catastrophes naturelles à l’étranger

Pas question d’attendre une catastrophe naturelle pour se pencher sur les garanties de son assurance expatrié... Avec plus de 40 ans d’expérience dans le domaine de la santé internationale et près de 200 pays couverts, APRIL International vous offre le meilleur de l’assurance lors de votre expatriation. Vous adaptez les garanties à vos besoins, et bénéficiez de notre expertise aux 4 coins du globe, ainsi que de notre réseau d’établissements de santé partenaires.

En cours d’expatriation, déjà expatrié ou voyageur d’affaires, réalisez sans plus attendre un devis en ligne personnalisé.

Titre articles poussés
En savoir plus sur : Préparer son expatriation