Image d'introduction
Baromètre 2022 - Enquête "Le retour d'expatriation"
Date de publication
Texte d'introduction

APRIL International, en collaboration avec des acteurs du monde de la mobilité internationale et Expat Communication, lance en 2022 plusieurs enquêtes auprès des expatriés, afin de mieux les accompagner et faciliter leur accès aux soins partout dans le monde.

Expert de l’assurance des expatriés depuis plus de 40 ans, APRIL International accompagne les expatriés tout au long de leur séjour à l’étranger mais aussi au moment de leur retour.

Corps de l'article

Méthodologie de l'enquête

Cinquième édition du baromètre Expat Communication, les enquêtes bimestrielles reposent sur les expatriés et ceux qui sont déjà de retour d'expatriation. Un thème différent est abordé tous les deux mois et nous permettra d'avoir une meilleure connaissance de l'expatriation et des enjeux de la mobilité internationale en 2022.

L'enquête sur le retour d'expatriation qui a eu lieu en mai 2022 a réuni plus de 3500 réponses d'expatriés ou anciens expatriés.

Le retour d'expatriation : un vécu souvent difficile, faute d'anticipation ?

Les résultats indiquent que les expatriés qui sont déjà de retour dans leur pays d'origine sont majoritairement rentrés pour des raisons professionnelles ou familiales. Cette enquête fait également état de nombreuses difficultés au retour, parmi elles :

  • la baisse du niveau de vie,
  • l’impression que l’expatriation n’est pas valorisée,
  • et le sentiment de solitude et d’exclusion.

De manière générale, nous constatons un retour difficile pour 70% d'entre eux. Une grande partie des verbatims relatent des difficultés liées à la partie administrative et plus précisément au rattachement à la sécurité sociale. Un accompagnement au retour est très largement exprimé.

Le retour dans le monde du travail est un défi de taille. En jeu notamment, la baisse de leur niveau de vie et la difficulté à valoriser l'expérience étrangère. La cause ? Un manque de préparation avant le retour. Pourtant, cette expérience à l'étranger est perçue comme positive pour 96% d'entre eux, avec entre autres une amélioration des soft skills (capacité d'adaptation, compétences sur le plan humain, etc.). Une meilleure préparation permettrait de mieux valoriser les compétences acquises, lors d’une expérience à l’étranger.

Pour les expatriés encore en poste à l'étranger, la réintégration dans le système de santé reste une préoccupation majeure. Pour eux, la santé serait d'ailleurs le premier motif de retour. Pour les expatriés de retour, la part de ceux qui étaient couverts dans leur pays d'expatriation est de 80% pour ceux encore expatriés, ce taux est de 78%. Les verbatims du panel de l'enquête réalisée avec Expat Communication soulignent la lenteur de la réactivation des droits et un suivi médical difficile dans le pays de retour, notamment pour des maladies chroniques.

Téléchargez les infographies résumant les réponses de l'enquête sur le retour d'expatriation :

Infographie 1/2 : Un vécu souvent difficile, faute d'anticipation ?

Le retour d'expatriation - Un vécu souvent difficile, faute d'anticipation

    

Infographie 2/2 : L'accès à la santé

Le retour d'expatriation - L'accès à la santé

 

A propos d'Expat Communication

Expat Communication
Expat Communication, entreprise de référence en mobilité internationale, accompagne depuis 20 ans les talents internationaux et leurs familles.

Titre articles poussés
En savoir plus sur : Préparer son retour d’expatriation