Image d'introduction
Etudiants à l'université
Date de publication
Texte d'introduction

En 2018, l’État du Massachusetts accueillait 74 000 étudiants étrangers, selon le Boston Globe. Rien d’étonnant quand on sait que la ville de Boston compte à elle seule pas moins de 35 établissements d’enseignement supérieur, dont certains très bien classés au palmarès mondial : MIT, Harvard, BU… Vous aussi souhaitez partir étudier à Boston ? Frais de scolarité, visa, assurance, logement… On répond à toutes vos questions !

Corps de l'article

Étudier à Boston : combien ça coûte ?

À titre d’exemple, pour l’année scolaire 2018-2019, les frais de scolarité revenaient à :

73 800 $ pour un cursus à Harvard ;
73 160 $ au prestigieux MIT, le Massachusetts Institute of Technology ;
Et 72 052 $ à Boston University (BU).

Bien que ces montants intègrent l’admission, les frais d’étude et le logement sur le campus, nous sommes très loin du coût de l’université « à la française ». 

La solution en dehors de l’autofinancement ? Décrocher une bourse pour les États-Unis ou participer à un échange universitaire.

Comment obtenir un visa étudiant pour étudier à Boston ?

Pour passer par la case visa, la question du coût des études doit être résolue. En effet, l’une des conditions pour décrocher un visa étudiant aux États-Unis est d’être en mesure de financer sa scolarité. 

L’autre ? Souscrire une assurance santé. Les universités américaines disposent en général de leur propre assurance, mais qui s’avère souvent onéreuse elle aussi. 

Une assurance santé internationale est souvent la meilleure alternative, d’autant qu’elle permet d’être couvert partout dans le monde : aux Etats-Unis, en France à l’occasion d’éventuels retours et quelles que soient vos destinations “découverte” pendant l’année.

Quel logement étudiant à Boston ?

Vous avez réglé vos frais de scolarité, souscrit une assurance et décroché votre visa étudiant ? Il ne vous reste donc plus qu’à trouver un logement ! 

Pour ça, deux options : 

  • trouver un logement sur le campus : chambre individuelle ou partagée, dortoir, appartement… Les formules varient, à l’instar de leur prix. Le coût est réglable à l’avance lors de l’inscription et renouvelable chaque semestre.
  • louer un studio dans le centre de Boston : en location ou en colocation. Mais ne vous y trompez pas, cela représente des frais supplémentaires, auxquels il vous faudra ajouter le coût des transports pour rejoindre le campus.

Décrocher un job étudiant à Boston

Travailler à Boston avec un visa étudiant ? C’est possible, mais uniquement sur le campus. 

Votre contrat ne peut pas, dans ce cas, dépasser 20 h par semaine et vous devez obtenir une lettre d’accord de la part de l’université et de votre employeur.

Sans cela, vous n’obtiendrez pas de numéro de Sécurité sociale et travaillerez donc illégalement. Un risque pour l’employeur, mais aussi pour vous, attention !

APRIL International, votre laissez-passer pour partir étudier à Boston

Partir étudier à Boston est impossible sans être couvert par une assurance santé. Au-delà de cette obligation légale, il n’est pas inutile de rappeler que le coût des soins de santé aux États-Unis est très élevé. Crise d’appendicite, rage de dents, fracture… Ne laissez pas les aléas de la vie vous gâcher votre aventure outre-Atlantique ! APRIL International vous propose diverses formules d’assurance internationale pour vos études à l’étranger. 

Titre articles poussés
En savoir plus sur : Programmes d'échanges