Image d'introduction
Partir étudier à Singapour
Date de publication
Texte d'introduction

Cité cosmopolite et pôle d’excellence universitaire sur le continent asiatique, les étudiants sont de plus en plus nombreux à choisir Singapour pour un semestre ou une année d’études. Un véritable atout sur un CV, qui requiert toutefois une bonne préparation ! Découvrez tout ce qu’il faut savoir avant de partir étudier à Singapour.

Corps de l'article

Étudier à Singapour : un pôle d’attractivité international

Singapour offre de belles opportunités pour les étudiants étrangers. Le pays compte deux universités nationales renommées, l’Université nationale de Singapour et l’Université technologique Nanyang, pas moins de cinq écoles polytechniques, et des écoles privées dont les diplômes sont reconnus à l’international. 

Petit plus sur un CV international : à Singapour, il existe quatre langues officielles, dont l’anglais et le mandarin. L’occasion d’ajouter à votre profil un niveau en langue étrangère !

Au niveau administratif, pensez à emporter votre diplôme du bac ainsi que vos diplômes supérieurs européens, ainsi que vos tests de langue comme le TOEFL. Ils sont indispensables pour s’inscrire à l’université.

L’entrée dans le pays est facilitée pour les passeports européens, et le visa tourisme vous laisse une délai de 3 mois de présence dans le pays avant de faire votre demande de visa étudiant. Le temps de profiter de la vie nocturne singapourienne et de faire un peu de tourisme en ville ou en Malaisie voisine… Après tout, on n’est pas là que pour travailler !

Préparer son budget pour faire ses études à Singapour

Un séjour universitaire à Singapour a un coût, et il est élevé !

Comptez entre 10 000 et 25 000 dollars par an de frais d’inscription selon votre niveau d’études. Pas de panique : les universités proposent des bourses, aides et prêts sur des critères d’excellence. Le gouvernement offre même des aides aux étudiants étrangers qui sont prêts à rester au moins trois ans dans le pays, après la fin de leurs études. 

Les études ne sont pas les seules à être chères à Singapour. Le coût de la vie est élevé, en particulier pour le logement. Les loyers singapouriens comptent en effet parmi les plus chers au monde ! Les étudiants à budget réduit optent pour les résidences universitaires, les foyers d’étudiants, des auberges de jeunesse ou encore la colocation. 

> Bon à savoir : pensez à rejoindre une communauté d’expatriés sur les réseaux sociaux avant de partir : vous pourriez y dénicher des bons plans logement.

Partir faire ses études à Singapour l’esprit tranquille

De petits tracas en gros pépins, mieux vaut assurer ses arrières quand on part à l’étranger !

En matière de santé, l’offre de soins est de qualité et assez abordable à Singapour, pour les petits bobos du moins. Mais les tarifs pratiqués par les médecins libéraux et les établissements hospitaliers sont complètement libres et peuvent beaucoup varier. Et seuls les résidents permanents bénéficient du système de protection sociale local : vous devez donc impérativement souscrire une assurance santé internationale couvrant les étudiants à l’étranger. Comment la choisir ? Vérifiez qu’elle vous évite d’avancer d’éventuels frais d’hospitalisation et vous permet d’être rapidement remboursé pour les autres dépenses de santé. 

> En savoir plus sur la santé à Singapour

Avec APRIL International, partez à Singapour l’esprit tranquille !

Frais de santé, assistance rapatriement, responsabilité civile privée mais aussi assurance accident… Notre assurance étudiant à l’étranger couvre tous les risques auxquels vous pouvez être facilement exposé. 
 
Singapour vous a séduit et vous décidez de vous y installer durablement à l'issue de vos études ? Vous pouvez continuer à bénéficier d’une couverture complète en optant pour une assurance expatrié.

Titre articles poussés
Plein de conseils et infos pour vivre à l'étranger