Image d'introduction
La Caisse des Français de l'Étranger (CFE)
Date de publication
Texte d'introduction

La Caisse des Français de l'Étranger permet aux Français expatriés, partout dans le monde, de continuer à bénéficier du remboursement de leurs soins prodigués en France comme dans leur pays de résidence. Ce régime de base ne garantit toutefois qu’une couverture partielle des dépenses engagées, et doit être complété par la souscription d’une complémentaire santé internationale.

Corps de l'article

La définition de la Caisse des Français de l'Étranger (CFE)

La CFE est la caisse de Sécurité sociale des Français résidant à l'étranger. Financièrement autonome, la CFE est un organisme privé chargé d'un service public. Elle est régie par le Code de la Sécurité sociale et placée sous la tutelle des ministères en charge de la sécurité sociale et du Budget.

L'adhésion volontaire à la CFE se fait individuellement ou par le biais de l’employeur et couvre 3 risques :

•        La maladie, la maternité et l’invalidité

•        Les accidents du travail et maladies professionnelles

•        La retraite (retraite de la Sécurité sociale gérée par la CNAV)

Les salariés expatriés ont la possibilité de s'assurer contre un ou plusieurs de ces risques, en fonction de leur situation familiale, des particularités du pays d'expatriation et de leurs ressources financières. Les autres Français vivant à l'étranger ont la possibilité de s'assurer contre le risque de maladie et de maternité, quelle que soit leur situation.

Quelles cotisations à la Caisse des Français de l'Étranger (CFE), pour quels remboursements ?

Les cotisations à la CFE sont calculées selon votre âge et la composition de la famille (contrat solo ou famille). Vous pouvez évaluer le montant de vos cotisations sur le site de la CFE. 

En adhérant à la CFE dès le départ de France, vous assurez la continuité de vos droits : pas de délai de carence, et pas de trimestres perdus pour votre retraite.

En contrepartie, vous bénéficiez de remboursements partiels de vos soins. Depuis le 1er janvier 2020, leur barème s’exprime en pourcentages des frais de santé réellement engagés ou en forfait, et varie parfois en fonction des pays, répartis en 5 zones. Ils sont par exemple de :

-    70 % avec une limite de remboursement maximal de 25 €, pour une consultation de médecin généraliste ou spécialiste, quel que soit votre pays de résidence
-    10 à 30 % pour les soins dentaires, en fonction de votre zone de résidence ;
-    19 à 67 % pour l’hospitalisation, là encore en fonction de votre région. 

Un ticket modérateur reste donc à votre charge, en fonction des soins délivrés. Le remboursement complémentaire d’une mutuelle santé est donc très souvent nécessaire, notamment si vous partez vivre dans un pays dont les coûts de santé sont élevés.

> Par exemple : aux États-Unis, le coût d’une consultation spécialiste du secteur privé est d’environ 260 € est de 263 € à Hong-Kong (1). Mais elle sera remboursée par la CFE à 70 % du dans la limite de 25 €. Plus de 230 € resteront donc à votre charge à défaut d’une prise en charge par une assurance santé expatrié complémentaire.


> En savoir plus sur la réforme 2020 de la Caisse des Français de l’Étranger.

Caisse des Français ou assurance privée : quelles complémentarités ?

Il est tout à fait possible de cumuler l’adhésion à la Caisse des Français de l’Étranger et la souscription d’une assurance complémentaire auprès d’un assureur international indépendant. Et si celui-ci fait partie de sa liste d’organismes partenaires, vous pourrez bénéficier de la télétransmission de vos demandes de remboursement : elles seront gérées de façon optimale.

Autre possibilité : choisir d’être remboursé au 1er euro par votre assureur santé, sans adhésion à la Caisse des Français de l’Étranger. Il n’interviendra donc plus de façon complémentaire, mais réglera intégralement vos remboursements, en fonction du niveau de garanties et de franchise souscrit.

Pour en savoir plus sur la Caisse des Français de l'Étranger (CFE) :
www.cfe.fr

(1) Données APRIL International Care, décembre 2019

APRIL International, l’assurance santé partenaire de la Caisse des Français de l’Étranger

Hospitalisation, médecine courante, optique et dentaire… Nos formules d’assurance pour expatrié incluent aussi automatiquement le rapatriement pour raisons médicales vers le centre hospitalier le plus adapté ou vers votre pays d’origine ! Au 1er euro ou en complément de la CFE, bénéficiez de services et de remboursements rapides, gérés efficacement.

Devis gratuit et souscription en ligne

Titre articles poussés
En savoir plus sur : Protection sociale à l'étranger