Image d'introduction
Vaccination anti-Covid
Date de publication
Texte d'introduction

À l'heure où la vaccination constitue un enjeu essentiel pour la reprise de la vie économique et sociale, de nombreux pays du monde travaillent à optimiser leurs campagnes en fonction de leur situation sanitaire et de leur disponibilité en matière de vaccins. Publics prioritaires, possibilités ou encore coût de la vaccination dépendent ainsi étroitement du contexte propre à chaque pays... et pèsent aussi sur l'accessibilité aux vaccins de leurs résidents étrangers.

Corps de l'article

Dans quels pays les expatriés ont-ils accès à la vaccination Covid-19 ?

Les politiques vaccinales des différents pays peuvent actuellement être classées en 3 grandes catégories, selon les Affaires étrangères françaises

  • Vaccins accessibles à tous les résidents éligibles, nationaux ou résidents étrangers, et homologués par l'Union européenne 

Cette politique concerne actuellement la majorité des pays du monde et couvre environ 84 % des Français résidant à l'étranger

Pour autant, chaque pays dispose de critères d'éligibilité prioritaires spécifiques, et tous ne prévoient pas la gratuité de la vaccination (certains réservant cette gratuité aux assurés de leur système de protection sociale).  
    
Des négociations internationales sont encore en cours entre la France ou l'Europe et de nombreux pays dans lesquels les conditions d'accès à la vaccination des résidents étrangers ne sont pas encore clairement définies. Pour être informé de l'avancée de ces négociations, consultez régulièrement le site internet de votre ambassade. 

  • Vaccins accessibles aux résidents étrangers mais non (ou pas encore) homologués en Europe 

Cette politique concerne aujourd'hui environ 57 pays, et 10 % des Français vivant à l'étranger. 

  • Aucun vaccin actuellement disponible dans le pays 

Ce sont les pays d'Afrique subsaharienne, accueillant environ 2 % des Français vivant à l'étranger, qui sont principalement confrontés à cette problématique, à laquelle des programmes de solidarité internationale sont en train de tenter de remédier.

Les expatriés adhérents de la Caisse des Français de l'Étranger peuvent prétendre à la prise en charge de leurs frais de vaccination Covid-19 à l'étranger :
  • à hauteur de 60 € pour 2 injections, si leur accès au vaccin est payant ;
  • en fonction de leur niveau de garanties, si les actes associés à la vaccination sont payants (consultation, acte d'injection...). 
Leur assurance santé complémentaire, locale ou internationale, peut aussi couvrir ces frais, de façon alternative ou complémentaire à la CFE, en fonction des garanties souscrites.

> Bon à savoir : certains États conditionnent aussi l'accès à la vaccination à la régularité de séjour des étrangers : à titre d'exemple, la Turquie exige la présentation de la carte d'identité étrangère (yabanci kimlik), Taiwan ou encore la Chine un certificat de résident permanent ou de résident étranger, l'Australie un justificatif de résidence permanente ou de visa temporaire (même s'il est dépassé).

Dans quels cas les expatriés peuvent-ils choisir de se faire vacciner en France ?

Depuis le 6 avril 2021, les Français de l'étranger peuvent de nouveau accéder au territoire de l'Hexagone sans avoir à justifier d'un motif impérieux. Rien ne les empêche donc de choisir de se faire vacciner en France, dès lors qu'ils relèvent des publics prioritaires de la politique vaccinale française. 

Toutefois, afin de réduire les mobilités internationales évitables, le gouvernement recommande vivement à ses ressortissants résidant à l'étranger de se faire vacciner dans leur pays de résidence, dès lors qu'ils peuvent accéder à un vaccin autorisé en France ou qui le sera prochainement. 

Dans le cas contraire, en l'absence de vaccin disponible, de vaccin reconnu en France dans un délai raisonnable, ou en cas de difficultés d'accès à la vaccination, les expatriés sont invités à venir se faire vacciner en France (s'ils relèvent des catégories prioritaires du calendrier vaccinal). 

> Bon à savoir : 

  • les politiques vaccinales sont aujourd'hui extrêmement évolutives, il est donc conseillé de suivre régulièrement les actualités sanitaires de votre pays de résidence, afin d'éviter un déplacement inutile en France. 
  • certains pays ne disposant actuellement d'aucun vaccin devraient en bénéficier prochainement, en vertu de programmes de solidarité internationale. Là encore, restez informé via le site de votre ambassade. 

Que faire si les vaccins accessibles dans son pays de résidence ne sont pas reconnus en France ?

Là encore, il n'est ici question que de recommandations. 

Chacun est libre d'accepter la politique vaccinale proposée dans son pays d'accueil, même si les vaccins disponibles ne sont pas, ou pas encore, autorisés en France

Par mesure de prudence, il est toutefois conseillé d'attendre leur reconnaissance si celle-ci doit intervenir dans un délai raisonnable, ou d'opter pour une vaccination en France. 

APRIL International : vos frais de santé liés à la Covid-19 sont couverts à l’étranger

Qu’ils soient relatifs à des actes de prévention ou à des soins thérapeutiques, vos frais liés à la Covid-19 sont couverts par votre assurance santé APRIL International. Vos vaccins aussi, aux mêmes conditions que les autres vaccins (dès lors qu’ils sont prescrits par un médecin) en fonction de la formule que vous avez souscrite. Et cela, au 1er euro ou en complément de la CFE. 

Titre articles poussés
Le plein de conseils & infos pour protéger votre santé à l’étranger